Monde

Fluent english exigé pour les profs d'Arizona

Temps de lecture : 2 min

salle de classe/Chicago 2016 photos,via Flick CC License by
salle de classe/Chicago 2016 photos,via Flick CC License by

Une mesure polémique de plus en Arizona. Les professeurs d'anglais d'origine latino-américaines vont devoir parler l'anglais perfectly. Dans le cadre de la loi anti-immigration, le service d'éducation d'Arizona a annoncé que les enseignants dont l'anglais n'est pas la langue maternelle et enseignent à des enfants qui ont un niveau limité dans cette langue subiront prochainement des tests. Des audits seront réalisés dans tout l'Etat sur leur prononciation, la grammaire et leur écrit.

Le Wall Street Journal qui annonce cette nouvelle mesure, rappelle que sur les 150.000 professeurs d'anglais de l'Etat, des centaines d'entre eux ont fait l'objet d'un programme de recrutement en Amérique Latine:

Dans les années 90, l'Arizona a engagé des centaines de professeurs dont la langue maternelle était l'espagnol dans le cadre d'un vaste programme d'éducation bilingue.(...) Mais en 2000, a été votée une loi stipulant que l'instruction devrait être faite uniquement en anglais. Les enseignants bilingues qui enseignaient jusqu'alors en espagnol sont passés à l'anglais.

La volonté de supprimer les accents des salles de classe est perçue comme une discrimination supplémentaire dans un climat de tension après l'appel au boycott de l'Etat d'Arizona. Les enseignants, à l'instar de John Hartsell, porte-parole de l'AEA qui rassemble 34.000 professeurs, lui reprochent également d'associer à tort «accent et qualité de l'éducation».

Pour ceux qui ne passeront pas l'épreuve éliminatoire des tests, ce sera aux districts scolaires de décider s'ils sont licenciés ou assignés à des classes qui ne sont pas composées d'étudiants qui apprennent l'anglais.

[Lire l'article sur The Wall Street Journal]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: salle de classe/Chicago 2016 photos,via Flick CC License by

Newsletters

À Porto-Rico, les manifestants contre la gouverneure ont sorti la guillotine (et ce n’est pas une métaphore)

À Porto-Rico, les manifestants contre la gouverneure ont sorti la guillotine (et ce n’est pas une métaphore)

En colère après les manquements face aux catastrophes naturelles, les Portoricains ont manifesté dans les rues de l’île pour exiger la démission de la gouverneure, en remorquant une guillotine.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Épidémie du coronavirus 2019-nCoV, caravane de migrants au Guatemala et manifestations en Irak... La semaine du 18 janvier en images.

Comment pourrait se dérouler la transition du franc CFA vers l'éco

Comment pourrait se dérouler la transition du franc CFA vers l'éco

Avec le passage du franc CFA à l'éco se présente l'occasion de moderniser la gestion monétaire et de lever les symboles historiques l'entourant.

Newsletters