Société

Sombre rapport sur les médias américains

Temps de lecture : 2 min

«Certains des chiffres sont effrayants». La première phrase du 6e rapport sur l'état des médias d'informations américains annonce la couleur. Ce rapport annuel du Pew Project for excellence in Journalism est, selon ses auteurs, le plus sombre depuis sa création.

En plus du passage chaotique à l'information numérique, la crise économique a rendu la mutation du journalisme d'information encore plus urgente et délicate, note le rapport.

Le rapport met aussi en avant certaines tendances: le public s'intéresse davantage à un journaliste qu'à une marque, les lecteurs piochent les informations un peu partout et les partagent via les multiples réseaux sociaux. Des comportements mouvants qui obligent les médias d'informations à suivre le rythme et à se transformer en fonction. Les journaux en auront-ils le temps?

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

(Photo: Obama avec des journalistes, REUTERS/Jason Reed)

En savoir plus:

Newsletters

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

L'Union européenne s'est engagée sur un nouveau programme Eramus+ qui devrait s'ouvrir à de nouveaux publics.

«Agitation politique», «lecture de romans»… Au XIXe siècle, on internait les femmes un peu trop émancipées

«Agitation politique», «lecture de romans»… Au XIXe siècle, on internait les femmes un peu trop émancipées

Dans son livre «Le Bal des folles», adapté en film, Victoria Mas évoque l'histoire des femmes placées de force à la Salpêtrière. Si les conditions d'internement en hôpital psychiatrique ne sont plus les mêmes aujourd’hui, des problèmes subsistent.

Mais de quoi parlent les femmes pour rester si longtemps au téléphone?

Mais de quoi parlent les femmes pour rester si longtemps au téléphone?

[BLOG You Will Never Hate Alone] Mes conversations téléphoniques durent trois minutes. Celles de ma femme, trois heures.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio