Monde

The Economist redessine la carte de l'Europe

Temps de lecture : 2 min

Le site du magazine The Economist s'est amusé à imaginer une carte de l'Europe idéale -et franchement fantaisiste. «Les gens qui sont embêtés par leurs voisins peuvent changer de quartier, alors que les pays ne le peuvent pas. Mais supposons qu'ils le pouvaient. Quelques retouches de la carte de l'Europe rendrait la vie plus logique et plus conviviale», écrit le magazine.

Il faut lire l'article de The Economist pour essayer de comprendre cette improbable carte. Entre autres fantaisies, le magazine place l'Angleterre au large du Portugal pour être «plus près» des pays du Sud de l'Europe dans la même sitation financière difficile.

Quant à la Belgique, son sort est vite réglé. On l'envoie en Europe centrale: «Les incompréhensibles querelles entre langue française et flamande (qui vienent de faire tomber un gouvernement) évoquent les pires moments de l'Europe centrale, en particulier les inventions absurdes de la Slovaquie pour sa minorité de langue hongroise.»

[Lire l'article sur le site de The Economist]

Illustration: carte de l'Europe redessinée par The Economist

Slate.fr

Newsletters

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

La tension est montée d’un cran entre Ankara et Paris, à l’ombre du déploiement de forces spéciales françaises dans le Rojava et de l’appui diplomatique peu équivoque au projet d’autonomie territoriale kurde en Syrie.

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Newsletters