Parents & enfants / Santé

En Angleterre, une mère donne naissance à des jumeaux conçus à trois semaines d'intervalle

Temps de lecture : 2 min

Ce phénomène rarissime s'appelle une superfétation.

Les médecins ont découvert le deuxième bébé lors de la troisième échographie. | Edwin Ariel Valladares via Pexels
Les médecins ont découvert le deuxième bébé lors de la troisième échographie. | Edwin Ariel Valladares via Pexels

Cet événement est tellement rare que le nombre réel de fois où il s'est produit est inconnu. En Angleterre, une femme a accouché de «super-jumeaux», une fille et un garçon nés le même jour mais conçus à trois semaines d'intervalle, révèle un article de la chaîne de télévision ABC News.

Rebecca Roberts et son conjoint Rhys Weaver essayaient depuis plusieurs années d'avoir un enfant. Après avoir suivi un traitement, la femme de 39 ans originaire de Wiltshire est tombée enceinte au cours de l'année 2020.

Tout se passait normalement jusqu'à la troisième échographie, à douze semaines de grossesse, lorsque les médecins ont découvert un deuxième bébé. «C'était vraiment, vraiment choquant d'apprendre qu'il y avait deux bébés au lieu d'un, confie la mère. Il y avait une différence de taille de trois semaines entre les deux bébés que les médecins ne comprenaient pas.»

Ce phénomène rarissime s'appelle une superfétation. Elle est diagnostiquée quand une seconde et nouvelle grossesse se produit pendant une première. Dans ce cas, les ovules sont libérés de l'ovaire à deux moments distincts, avant d'être fécondés puis de s'implanter dans l'utérus, explique David Walker, gynécologue-obstétricien au Royal United Hospital de Bath.

La plus jeune des jumelles ne pesait que 1,2 kilo

«Ma première réaction a été de me demander comment j'avais pu manquer le deuxième jumeau, se souvient le gynécologue. [J'ai] été légèrement soulagé de voir que ce n'était pas mon erreur, mais une grossesse tout à fait extraordinaire.» Le cas des bébés de Rebecca Roberts est d'ailleurs considéré comme présentant l'une des plus grandes différences d'âge parmi les jumeaux superfétatoires connus.

Au fur et à mesure des mois, la grossesse est devenue assez difficile, voire effrayante, relate la mère. Les médecins ont dû déclencher le travail à la 33e semaine, contre 38 environ en temps normal, car Rosalie, la plus jeune des jumeaux, avait cessé de se développer correctement en raison d'un problème avec son cordon ombilical. «Elle n'était qu'un bébé de trente semaines de gestation, son placenta ne s'est jamais vraiment développé», décrit Rebecca Roberts.

À leur naissance en septembre 2020, Noah pesait 4,10 livres, soit 1,86 kilo et Rosalie 2,7 livres, soit 1,2 kilo. Les jumeaux ont été admis dans une unité de soins intensifs néonatals, pendant trois semaines pour Noah et plus de trois mois pour sa sœur, avant d'être réunis à la maison pour Noël. Aujourd'hui, Rosalie grandit vite et va, selon l'article, bientôt rattraper la taille de son frère.

Newsletters

En Espagne, des élèves ont cours sur la plage

En Espagne, des élèves ont cours sur la plage

Une initiative qui plaît autant aux enfants qu'aux professeurs. 

Ne pas fermer les écoles était une décision économique et non pas éducative

Ne pas fermer les écoles était une décision économique et non pas éducative

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je serais plus inquiet pour un enfant qui aura eu un de ses parents atteint d'une forme de Covid grave que pour celui dont la scolarité aura connu une traversée du désert.

Lettre à un parent en «continuité pédagogique»

Lettre à un parent en «continuité pédagogique»

Tu es un bon prof, tu es mon seul repère et tu permets à ton enfant de garder le lien avec sa classe, son enseignant, son école.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters