Parents & enfants / Santé

Quand le cannabis des ados n'a plus rien de récréatif

Temps de lecture : 2 min

Dans le documentaire «Jeunesse en fumée», des adolescents s'expriment sur l'impact négatif de leur consommation de cannabis.

Le documentaire Jeunesse en fumée fait témoigner plusieurs jeunes sur les conséquences négatives de la consommation de cannabis. | Bruce Bennett / Getty Images North America / AFP
Le documentaire Jeunesse en fumée fait témoigner plusieurs jeunes sur les conséquences négatives de la consommation de cannabis. | Bruce Bennett / Getty Images North America / AFP

Jeunesse en fumée est un documentaire qui sera diffusé ce jeudi 1er avril à 22h30 sur France.tv et mardi 6 avril sur France 2, dans la case «Infrarouge» à 22h30. Slate.fr en est partenaire. Dans ce film réalisé par Andréa Rawlins-Gaston, des adolescents racontent comment ils ont commencé à fumer très jeunes du cannabis, et l'effet négatif que cela a eu sur leur vie.

Sur France 2, la diffusion du documentaire sera suivie d'un débat animé par Marie Drucker avec le docteur Nicolas Prisse, président de la Mission interministérielle de la lutte contre les drogues et les conduites addictives, et Jean-Pierre Couteron, psychologue clinicien et addictologue.

«J'adorais tout à propos du cannabis, je trouvais ça génial», se souvient Johanna, la vingtaine aujourd'hui. «C'est aussi mémorable que de coucher avec quelqu'un pour la première fois», confie Randy. Comme beaucoup, ils ont expérimenté les plaisirs du premier joint au collège ou au lycée. Ils sont loin d'être les seuls: les adolescents français sont les plus gros fumeurs de cannabis d'Europe.

Au début, pas de problème: il s'agit surtout de fumer en groupe, d'être capable de ne pas fumer pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois, de ne pas pécho pour sa consommation personnelle. Mais assez rapidement, il devient gênant de taxer les autres et l'envie de fumer seul apparaît. Les adolescents du documentaire racontent cette flemme qui monte, la démotivation et, surtout après avoir quitté le domicile familial pour les études supérieures, la solitude et l'isolement social. Le cannabis devient alors un palliatif idéal, permettant d'anesthésier les émotions et d'oublier l'ennui.

Des ados «vaincus par le produit»

Un spleen d'adolescent comme il y en a eu tant? Des joints qui n'ont rien de très différents de ceux des générations précédentes? Le problème, c'est que le cannabis qu'on trouve aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celui d'il y a trente ans, explique Hélène Donnadieu Rigole, cheffe du service addictologie du CHU de Montpellier, interrogée dans le documentaire. «Le cannabis, c'est la drogue de tous les quiproquos, détaille-t-elle. Ce que consomment les jeunes actuellement, c'est pas du tout un cannabis avec un équilibre subtil entre THC et le CBD comme ce qui est développé pour le cannabis thérapeutique. Les trafiquants de drogue, depuis maintenant quinze ans environ, ont croisé les différentes variétés pour créer un cannabis très riche en THC. Et c'est cette substance qui crée la défonce, mais aussi le phénomène de dépendance.»

Les ados qui témoignent dans Jeunesse en fumée ont fini par être «vaincus par le produit», pour reprendre l'expression de l'un d'entre eux. Loin de l'usage récréatif des débuts, le cannabis a conduit l'un à la déscolarisation, l'une à la dépression, un troisième à vivre des épisodes psychotiques délirants.

Aujourd'hui, tous ont pris du recul avec le produit, même si certains fument encore. La réalisatrice Andréa Rawlins-Gaston a voulu leur donner la parole pour que «la jeunesse se parle à elle-même, avec ses mots, ses émotions, ses regards éloquents, ses silences et ses vannes».

Newsletters

Des médecins retirent 200 billes magnétiques du ventre d'un enfant de 2 ans

Des médecins retirent 200 billes magnétiques du ventre d'un enfant de 2 ans

Cet incident est loin d'être une première en Russie.

Comment aider votre enfant à prendre confiance en lui, avec Descartes, Kant et Alain

Comment aider votre enfant à prendre confiance en lui, avec Descartes, Kant et Alain

Au moment où domine l'incertitude, l'essentiel n'est-il pas de montrer à son enfant qu'on a vraiment confiance en lui?

En Espagne, des élèves ont cours sur la plage

En Espagne, des élèves ont cours sur la plage

Une initiative qui plaît autant aux enfants qu'aux professeurs. 

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters