Santé

«Dois-je dire à mon épouse que je suis au courant?»

Temps de lecture : 3 min

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Alain, dont la femme entretient depuis un an une relation épistolaire avec un autre homme.

«Lui joue au poète transi et, elle, en est flattée.» | Thibaut Démare via Flickr
«Lui joue au poète transi et, elle, en est flattée.» | Thibaut Démare via Flickr

«C'est compliqué» est une sorte de courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes. Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected]

Vous pouvez aussi laisser votre message sur notre boîte vocale en appelant au 07 61 76 74 01 ou par Whatsapp au même numéro. Lucile vous répondra prochainement dans «C'est compliqué, le podcast», dont vous pouvez retrouver les épisodes ici.

Et pour retrouver les chroniques précédentes, c'est par là.

Chère Lucile,

Nous sommes mariés depuis quarante-cinq ans, notre couple a résisté à plusieurs infidélités de nous deux. Mais cela m'a rendu très jaloux. Depuis un an, mon épouse entretient une relation épistolaire avec un copain de collège qu'elle a retrouvé sur Facebook et qui habite à 800 kilomètres de chez nous.

J'ai connaissance de leurs messages car j'ai accès à son compte Messenger, et j'en fais des captures d'écran. Leurs échanges ressemblent à une tendre amitié: lui joue au poète transi et, elle, en est flattée. Le problème, c'est que je suis d'un naturel anxieux, je surveille leurs messages et, à la longue, cela me mine.

Je ne sais pas quoi faire: dire à mon épouse que je suis au courant? Elle va être furieuse, changera son code et continuera. Dire à son correspondant que je suis au courant et le menacer de prévenir son épouse? Prévenir son épouse moi-même?

Alain

Cher Alain,

Je voudrais vous dire plusieurs petites choses: contrôler les échanges de votre épouse ne vous assurera jamais qu'elle reste auprès de vous et qu'elle vous aime, empêcher votre épouse d'avoir des contacts avec qui que ce soit non plus, vous ne pouvez pas décider pour elle qu'un échange épistolaire dénué de sous-entendus est hors des limites de votre couple. Je remarque également que vos tromperies respectives n'ont résulté qu'en une jalousie de votre part, je m'interroge donc sur sa façon à elle de gérer votre histoire commune.

Vous dites que vous ne savez pas quoi faire face à cette situation, et n'envisagez que le fait de sévir et de tuer dans l'œuf cette relation entre deux adultes consentants. Mais peut-être devriez-vous envisager une approche complètement différente.

D'abord, je vous conseille de voir un ou une thérapeute pour la gestion de votre jalousie. La jalousie n'est pas l'expression d'un amour, et n'est même pas un sentiment sain, elle est juste le symptôme d'une insécurité et d'une peur de se faire prendre ce qu'on pense acquis. Votre femme ne vous est pas acquise. La situation actuelle le prouve.

Vous pourrez l'éloigner de son ami, elle aura toujours la possibilité de penser par elle-même et de s'exprimer, de dialoguer avec qui elle veut sur la plateforme qu'elle veut (et dont vous n'aurez pas toujours l'accès) et même de ressentir des sentiments et du désir pour qui elle veut. Ce n'est pas en l'étouffant et en la contrôlant que vous vous assurez de ses sentiments pour vous sur le long terme, ou alors le sentiment pourrait bien être du ressentiment et de la colère.

Essayez de réfléchir à ce que vous aimez chez cette femme, à l'amour que vous partagez. N'y a t-il pas quelque chose à faire dans votre relation qui réveille ces braises? Plutôt que de vouloir lui prendre de la liberté et une activité qui la rend heureuse, n'avez-vous pas envie de la voir s'épanouir à vos côtés?

Si vous sentez que votre relation n'est plus équilibrée et qu'elle ne vous apporte plus assez de choses satisfaisantes, vous pouvez essayer de tenter une thérapie de couple ou de vous lancer dans des activités à deux pour augmenter votre complicité.

Gardez en tête que votre épouse a le droit de ne plus vouloir être en couple avec vous. Ou qu'elle veuille rester en couple avec vous mais qu'elle ait aussi besoin d'avoir une soupape, un espace de liberté qui lui permet de rêver. Rien de ce qu'elle fait aujourd'hui n'est vraiment mal au regard des règles classiques du couple monogame. Certaines femmes se mettent à lire des romans Harlequin, d'autres à fantasmer sur un collègue, d'autres en parlent des heures avec leurs amies. Si vous voulez tant être au centre de ses attentions, devenez celui qui la fait rêver. Mais si cela vous semble hors de portée, ne doutez jamais que devenir son geôlier ne fera, à moyen ou long terme, que vous éloigner.

«C'est compliqué», c'est aussi un podcast. Retrouvez tous les épisodes:

Newsletters

Les troubles alimentaires perturbent la sexualité et personne n'en parle

Les troubles alimentaires perturbent la sexualité et personne n'en parle

Entre une santé gynécologique altérée et une difficulté à dévoiler son corps, deux jeunes femmes touchées par l'anorexie témoignent.

«Il passe toutes ses journées chez sa maîtresse mais le soir, il rentre manger»

«Il passe toutes ses journées chez sa maîtresse mais le soir, il rentre manger»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Paulette, dont l'ex-compagnon infidèle continue à profiter financièrement.

Quand la solitude choisie devient un fardeau au fil des confinements

Quand la solitude choisie devient un fardeau au fil des confinements

Du temps pour soi, pas d'enfant à charge, un travail et un salaire: en théorie, ces personnes vivant seules réunissent toutes les conditions pour traverser la crise sanitaire au mieux. En pratique, la réalité est moins rose.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters