Life

Apple explique sa haine de Flash

Slate.fr, mis à jour le 30.04.2010 à 10 h 50

Steve Jobs n'est pas content. Ça, on le savait déjà mais il explique maintenant pourquoi. Alors qu'Adobe, développeur de Flash, se plaint du fait que l'iPad, l'iPhone et l'iPod Touch empêchent les vidéos et les animations en Flash de s'afficher, le patron d'Apple s'en est expliqué dans une longue lettre publiée sur le site de son entreprise.

Steve Jobs liste six raisons qui le pousse à ne pas croire en Flash. Premièrement, le format est «100% propriétaire» alors que son concurrent Html 5 est un format libre. Ensuite, Steve Jobs conteste que le Flash soit indispensable pour les contenus d'Internet, sachant que des plateformes de YouTube se sont adaptés aux produits d'Apple, avec le format H.264.

Troisièmement, «Flash est la cause N°1 des plantages de Mac», sans compter les problèmes de sécurité. Ensuite, Steve Jobs estime que le format mange trop de batterie. Autre point, «Flash a été créé pour des PC, avec des souris, pas pour les écrans tactiles». Steve Jobs conclut de manière lapidaire: «Les 200.000 applications de l'App Store prouvent que Flash n'est pas nécessaire à des milliers de développeurs pour créer des applications graphiquement riches, y compris des jeux». Chaude ambiance dans la Silicon Valley.

[Lire la lettre de Steve Jobs]

A LIRE AUSSI SUR SLATE: Steve Jobs veut-il tuer le Flash?

Et pour approfondir le sujet, une «pearltree» avec différentes ressources sur le sujet. Cliquez sur les bulles pour ouvrir les articles ou les tweets.

Image de une: Présentation de l'iPad par Steve Jobs, le 27 janvier 2010. REUTERS/Kimberly White
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
AppleFlashhigh-techipadiPhone
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte