Life

Portraits de voyageurs exaspérés dans les aéroports

John Dickerson, mis à jour le 05.06.2012 à 11 h 38

Les lecteurs de Slate.com décrivent leurs calvaires.

Histoire vraie, racontée par un lecteur de Slate, KB: un homme essayait de couper une file de passagers bloqués par un retard d'avion à l'aéroport de San Diego. Quand l'hôtesse au sol lui intima l'ordre de se remettre en bout de queue, il dit - vous l'aviez deviné - «Vous savez qui je suis?» En réponse à cette demande, l'hôtesse s'empara du micro: «Excusez-moi de vous déranger», dit-elle. «Mais nous avons ici un monsieur qui ne sait pas qui il est. Si quelqu'un reconnaît cet homme et peut l'aider, levez s'il vous plaît la main, et les gens autour de vous garderons votre place dans la file d'attente.»

Cette histoire, que nous avons l'impression d'avoir déjà entendue, fait partie de celles, nombreuses et merveilleuses, provenant des lecteurs de Slate. Visiblement, nous sommes tous des anthropologues amateurs. Mon appel à la communauté de Slate pour identifier les différents profils psychologiques lors de retards d'avions a fait surgir la Margaret Mead (ou, plutôt, la Jane Goodall) qui sommeillait en vous. J'ai pris vos histoires, je les ai mélangées, et leur ont ajouté quelques fioritures fondées sur ma propre expérience, de la licence poétique, et des petites sottises. Ce qui suit est la typologie officielle de Slate des moments de désagréments et de retards aériens.

Passager ninja externe

Lors d'un retard, il appelle immédiatement son agent(e) de voyage ou son assistant(e) et cherche des voies pour contourner le problème. Y-a-t-il une gare dans les environs? Combien de temps en voiture jusqu'au prochain aéroport, si je loue un véhicule? Ces gens sont au-dessus du commun des passagers, leur solution ne peut donc pas être imitée. Ils connaissent par cœur les astuces des grands aéroports et les horaires de départs alternatifs. Confession: je suis ce genre de personne. Une fois, je suis rentré d'un meeting à Las Vegas en contournant une tempête dans le Midwest, détour rapide par Houston, escale à Philadelphia, puis en prenant un train jusqu'à Washington D.C.

Passager ninja avec historiettes rébarbatives

Similaire au précédent, mais avec toujours des détails expliquant comment il arrive mieux que personne à contourner les retards aériens

Passager ninja interne

Il est gentil avec le personnel aérien, mais uniquement avec celui-ci. S'il y a un autre vol, mais aux places limitées, il va user de son pouvoir de séduction pour y prendre place.

Passager ninja amateur

Le même mais sans la séduction. Au début, il dit aux agents au sol qu'il est en retard pour un rendez-vous. Un peu plus tard, c'est pour l'enterrement de sa grand-mère. Enfin, il devient un donneur d'organes vivant. Les agents voient clair dans son jeu et n'ont aucune compassion pour lui.

Passager ninja réprobateur

Il en sait plus que les agents au sol. Et les sermonne parce qu'ils mentent depuis des heures sur l'étendue du retard. Il a en mains un iPhone avec une notification provenant d'un site confirmant que l'avion a d'ores et déjà été annulé.

Vociférant

Un cousin du précédent, pour ses prémices. Il croit que le problème mécanique, souci de personnel ou de météo s'améliorera s'il fait bruyamment état de sa place dans l'univers.

Hystérique

A été filmée.

Rongeur de frein

On dirait de lui qu'il «avait l'air si gentil». «Il est était paisiblement assis la plupart du temps», ajouterait quelqu'un d'autre alors que la police l'emmènerait menotté, et continuant à proférer des menaces envers le personnel et leurs proches.

Étourdi

C'est un m'as-tu vu pas très attentif. Il demande pourquoi l'avion ne décolle pas quand, à travers la baie vitrée, on peut très clairement le voir en feu. On l'appelle parfois un Américain voyageant à l'étranger.

Vieil homme blanc

Sa réservation est là, sur ce bout de papier. Le personnel est plié en deux derrière le comptoir pour se protéger de la tornade, mais il insiste pour dire que ce bout de papier, dont sa femme a une copie à  la maison, lui donne le droit de partir à l'heure.

Petit malin

Fait des petites réflexions amusantes au départ, mais qui deviennent vite pénibles. (Observation comportementale: sa capacité à maintenir une distance ironique diminue à mesure que le retard augmente.)

Neuneu

N'est pas totalement certain(e) que le bâtiment dans lequel il/elle se trouve, celui avec tous les avions derrière les baies vitrées, est un aéroport. Il demande aux agents ce qui a été dit par haut-parleur quelques secondes auparavant. Dans un environnement de bureau, il/elle vous appelle souvent pour vous redire ce qu'il/elle vient de vous envoyer par fax ou mail.

Ducon, le voyageur fréquent

Ducon voyage souvent. Ducon a trop de sacs et a énervé tout le monde en retardant le contrôle de sécurité en choisissant un bac tout en haut et en assommant un bébé. Ducon devient un Vociférant dès que le retard est annoncé.

Famille nombreuse

Plus on attend, plus elle a l'air nombreuse. Comme leurs bagages, l'escadron est maintenu par des sangles qui n'arrivent pas à tout contenir. Les parents transpirent et ont baissé les bras. Les jeunes enfants grimpent sur les sièges, shootent dans des canettes et hurlent. Les adolescents sont affalés et austères.

Avocat

Peut avoir commencé en passager ninja, mais devient procédurier quand il s'énerve. Débute par un procès contre la compagnie aérienne, fait souvent passer une pétition dans les rangs ou tend des cartes de visites pour que ses compagnons d'infortune puissent le contacter une fois rentrés chez eux afin de porter plainte

Manifestant

Se promène avec un écriteau «Cette compagnie est nulle».

Expert en résolution de conflits

Essaye de clamer le Vociférant. Complimente le personnel qui arrive à ne pas baver et à faire preuve d'autres niveaux de compétence minimum.

Expert en résolution de conflits (groupes)

Les observations sont rares, mais le lecteur Matthew Robbins a contemplé tout un groupe de passagers essayant d'aider un homme à arriver à l'heure à la remise de diplômes de sa fille. L'avion était encore à l'embarquement mais la porte était fermée. Le groupe a essayé de convaincre le personnel de l'ouvrir. Ils ont parlementé pendant 20 minutes. Ils ont même commencé à faire une banderole pour que les pilotes les voient. Cela n'a pas marché.

Adolescent renfrogné

Il est endormi sur ses bagages (en général, un sac à dos), ou écoute de la musique tout en jouant parfois à un jeu vidéo. Porte toujours un air morose et quelquefois des tongs. De temps en temps, a un oreiller sous le bras. La bouderie est plus prononcée s'il voyage avec ses parents.

Chiot perdu

Un jeune adulte craignant d'être un adolescent renfrogné. Le retard colle bien à sa vision du monde, et à sa place en son sein.

Cafard

En général silencieux, mais gère le retard aérien en vous racontant tous les détails de sa vie - son travail, sa famille, ses rêves. Vous propose d'admirer son historique web, etc.

Cafard (modèle aventurier)

A des détails sur d'autres malheurs de voyage qui sont encore pire que ceux dans lesquels vous êtes.

Crieur public

Reçoit de nombreuses mauvaises nouvelles qui se transmettent rapidement. Il y a une bombe dans l'avion. Le moteur ne marche pas.  La compagnie a affrété un autre avion. Dit aux passagers qui cherchent des solutions alternatives qu'il y a d'autres vols disponibles qui n'existent pas.

Super génie

Ne relaye pas des rumeurs mais a de nombreuses théories sur la situation qu'il colle sur les gens comme des stickers électoraux. Il parle de manifestations, de cumulus et de conflits syndicaux. Mais il n'a jamais raison.

Vrai génie

Notre lecteur Mats Keller nous dit avoir été placé un jour à côté d'un mécanicien aéronautique lors d'un vol transcontinental. Après que le chef de cabine ait annoncé qu'ils devaient réparer un problème quelconque, le mécanicien a dit «cet avion ne décollera pas aujourd'hui. Suivez-moi». Et ils sont tous les deux sortis de l'avion pour se diriger vers un autre appareil.

Bourriquet

On n'est pas au bout de nos peine.

Alaskien

Habiter en Alaska signifier souvent devoir subir des retards. Ces voyageurs prévoient tout, ont de la nourriture et des jeux de société.

Fructificateur

Durant une escale de huit heures, notre lectrice Emily Kline s'est fait couper les cheveux, a fait un jogging dans le terminal, a écouté This American Life, et a téléchargé - et regardé - Les Noces Rebelles.

Buveur

Il profite de la situation en allant au bar et en commandant ses meilleurs cocktails. Quand l'avion décolle, s'il décolle, il est un peu rougeaud et goguenard.

Buveur généreux

Trouvez ces gens. Devenez leurs amis. Ils payent des coups à tout le monde.

Buveur ravi de vous avoir rencontré.

Attention. Ça commence comme un Buveur généreux mais tourne vite en Cafard et vous voilà à chercher un Avocat pour qu'il vous dresse une ordonnance restrictive contre lui.

Q, au Service Secret de sa Majesté

Dès que le retard est annoncé, il sort un large éventail de gadgets (beaucoup d'entre eux sont des produits Apple), possédant tous les degrés de nuisance possibles. Il ne les utilise pas pour se sortir de ce marasme, mais tout simplement pour rester connecté pendant l'attente. Le rétroprojecteur, c'est quand même un peu poussé.

Le couple d'une cinquantaine d'années sans enfants

Attention: ils sont extrêmement impitoyables. Se produisent souvent en duo. Leur processus d'anéantissement commence dès que la queue se forme, et se disperse ensuite. Typiquement aigris, bruyants et très exigeants. Ils font part leur gêne à tout le monde autour d'eux comme s'ils étaient les seuls à souffrir.

Tout sourire

Plus le retard est long, plus l'hôtel est minable, plus ces personnes sourient. Non seulement ils semblent tout supporter, mais ils deviennent de plus en plus heureux. Qui sont ces gens ?

Maître Zen

N'a l'air gêné de rien. Porte un pantalon confortable.

Maître Zen Flamboyant

Comme le Maître Zen, mais en plus insistant. Porte un équipement de randonnée hors de prix avec des logos intrigants. Pour les passants, son odeur est soit séduisante soit celle de quelqu'un qui ne s'est pas lavé. On le trouve souvent vautré dans des couloirs à fort passage, et transforme la relaxation en art performatif.

Martyr secrètement heureux.

Le lecteur Jon nous décrit celui-ci, un peu trop familier à mon goût: «Fait mine d'être déçu s'il (terme générique) se voit dans l'incapacité de rentrer à l'heure chez lui, fait du bout des lèvres quelques tentatives pour trouver des solutions alternatives, appelle bruyamment son bureau/sa famille/ses amis pour dire qu'il va rater la réunion/partie de foot/fête d'anniversaire et profite joyeusement ensuite d'un peu de solitude à l'hôtel (ira peut-être au cinéma, se paiera un dîner extravagant en service d'étage), ayant l'impression qu'il a là une excuse valable pour ne rien faire. Une fois rentré chez lui, il n'arrêtera pas de ressasser pendant au moins une semaine cette horrible expérience.» S'il était journaliste, il pourrait même en faire un article.

Militaire

Connaît bien le rush et l'attente. Ne se plaint jamais. Est serviable. Un modèle pour tout le monde qui, à côté de lui, a l'air d'être cinglé.

Passager VIP

Arrive juste au moment où l'avion retardé décolle. Il était dans le salon VIP quand il a appris le retard, puis a de lui-même réservé une chambre dans un hôtel de luxe, plutôt que dans le premier prix que lui remboursait la compagnie  aérienne.

Au final, le lecteur Kevin Forbes fait remarquer qu'on n'appartient pas purement et simplement à une catégorie ou à l'autre, mais qu'on les alterne selon différents stades d'un retard comme dans les fameuses étapes de la mort annoncée d'Elisabeth Kubler-Ross:

1.Déni: ce n'est pas possible !

2. Colère: Qui est le responsable?

3. Marchandage: Faites-moi juste monter dans l'avion

4. Dépressio : Je ne vais jamais m'en sortir

5. Acceptation: Il faut faire contre mauvaise fortune bon cœur, qui veut un café latte?

Merci à tous ceux qui nous ont aidé à dresser une telle liste.

John Dickerson

Traduit par Peggy Sastre

LIRE EGALEMENT: Roissy CDG, le pire aéroport du monde?

Image de Une: A l'aéroport de Las Vegas Steve Marcus / Reuters


John Dickerson
John Dickerson (83 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte