Pourquoi il faut lutter contre les préjugés sur les sextoys
Santé

Pourquoi il faut lutter contre les préjugés sur les sextoys

Temps de lecture : 3 min
Slate.fr

En partenariat avec le site de commande Rue des plaisirs, nous vous proposons de détruire trois idées reçues sur les vibromasseurs

Uniquement réservés aux femmes, énormes et carrément suggestifs, faibles palliatifs pour célibataires endurci.e.s, … les préjugés sur les jouets sexuels ont la vie dure. Qu’on les planque tout au fond de son armoire, qu’on frémisse de terreur à l’idée qu’ils soient découverts par un.e partenaire ou qu’on n’ose tout simplement pas acheter un vibromasseur, le sextoy demeure, en apparence, synonyme d’une sexualité solitaire, un brin honteuse.

Pourtant, selon une enquête Ifop parue en 2017, un quart des Français utilisent au moins une fois dans l’année un de ces jouets épicuriens. Et l’usage des sextoys est même loin d’être réservé au seul onanisme. Qu’ils permettent de mieux connaître son corps, celui de son/sa partenaire ou qu’ils aient un usage thérapeutique, les sextoys ont bien plus à vous donner que leur simple vibration modulable.

En partenariat avec le site de commande de sextoys, Rue des plaisirs, nous vous proposons de détruire trois idées reçues sur ces accessoires pimentés.

Les sextoys miment forcément la pénétration phallique

«Avant d’avoir vraiment eu un sextoy en main, j’avais plein de clichés en tête qui se rapprochaient plus d’images pornographiques que de la réalité! », s’amuse Noémie, 32 ans, professeure de lettres. «Pour moi, c’était forcément une reproduction vulgaire du sexe masculin, nervures peu ragoûtantes mimant des veines gonflées incluses. Rien qui puisse me séduire ou me faire plaisir».

Pourtant, quand une amie lui a offert un assortiment de jouets pour son anniversaire, Noémie a changé de perspective. «J’ai découvert que les vibromasseurs pouvaient aussi être fins, peu colorés, discrets et stimuler le clitoris sans se focaliser sur la pénétration vaginale. Sans parler des accessoires, comme l’anneau vibrant à placer sur le pénis, qui a beaucoup plu à mon compagnon.»

Loin de se concentrer sur la pénétration, les vibromasseurs modernes explorent tous les aspects du plaisir féminin comme masculin et permettent d’agrandir le champ des possibles. Pour les couples LGBTQIA+, les fabricants de sextoys ont également enrichi les gammes et les accessoires. Ainsi, l’autrefois encombrant harnais des god-ceintures lesbien peut désormais être remplacé par une culotte sur laquelle on vient fixer aisément le vibromasseur qui, loin de suggérer le pénis, peut prendre la forme de doigts. Plus ergonomiques, plus élégants et plus technologiques, les jouets nouvelle génération ont de quoi faire tourner toutes les têtes!

Les vibromasseurs se sont réservés qu’aux sexpert.e.s

Pour utiliser un sextoy, besoin d’un mode d’emploi et d’un brevet attestant d’au moins dix ans d’expérience sexuelle? Pour Pierre 26 ans, étudiant, utiliser des jouets sexuels a paradoxalement longtemps été une prise de tête. «J’avais l’impression que c’était réservé à un petit club qui savait quoi commander ou dans quels shops se rendre. Mais j’ai fini par me lâcher et par franchir le pas et aujourd’hui, j’ai plutôt une belle collection à présenter à mes partenaires».

S’ils permettent de s’amuser à deux, les sextoys sont aussi l’occasion de mieux se connaître. En achetant un plug anal, Pierre a ainsi découvert l’orgasme prostatique. «J’avais du mal à m’abandonner à deux, c’était trop intime et intimidant pour moi. Mais en m’y essayant seul, j’ai fini par comprendre le mécanisme et surtout à découvrir des sensations inédites et inoubliables».

C’est anormal de se faire plaisir seul.e quand on est en couple

«Quand j’ai découvert que ma copine continuait de se masturber alors que nous étions officiellement en couple, j’ai été super blessée», explique Anna, 28 ans, comédienne. «Je me suis demandée si c’était de ma faute, si je ne lui apportais pas assez de plaisir». Après de longues discussions avec son amoureuse, Anna s’est progressivement détachée de ce préjugé. «J’ai compris que c’était important de garder des moments à soi et que ce qui se joue dans l’espace du couple n’a rien à voir avec ce que l’on vit et explore en solo».

De plus, au-delà du plaisir apporté, le vibromasseur peut aussi avoir une vocation thérapeutique. Pour les femmes souffrant de dyspareunie - douleurs lors de la pénétration vaginale - le vibromasseur qui stimule simultanément paroi vaginale et clitoris peut être utilisé pour détendre et apaiser son rapport à la pénétration.

Dans le cas de pathologies comme l’endométriose, atteindre l’orgasme peut aussi permettre de générer un instant de détente, d’abandon et d’estime de soi. Sachez aussi que le plaisir solitaire est préconisé dans la prévention de troubles cardiovasculaires : l’orgasme entraîne ainsi le cœur à des battements intenses et prolongés.

Alors convaincu.e.s? A vos marques, prêt.e.s, vibrez!

Crédit photo: Ruedesplaisirs.com

En savoir plus:
Les petits patrons français en grand danger de burn-out

Les petits patrons français en grand danger de burn-out

Même si beaucoup ne travaillent pas ou peu à cause des restrictions sanitaires, la fatigue professionnelle des dirigeants de PME a presque doublé depuis mars 2019. 

Pour bien déconfiner, il vaut mieux miser sur les terrasses que sur les jauges

Pour bien déconfiner, il vaut mieux miser sur les terrasses que sur les jauges

Comprendre le rôle des aérosols, c'est éviter des contaminations. C'est aussi se donner les moyens, quand le moment sera venu, de lever progressivement les restrictions sanitaires. 

Les arrangements des politiques avec les modélisations du Covid-19

Les arrangements des politiques avec les modélisations du Covid-19

Dans la lutte contre le virus, les modélisateurs doivent batailler entre une épidémie difficile à appréhender et un mésusage de leurs travaux par les décideurs.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters