Sciences

Des scientifiques veulent envoyer du sperme sur la Lune

Temps de lecture : 2 min

Et pas qu'un peu: près de 6,7 millions d'échantillons.

Le tout serait envoyé sur la Lune, ce qui nécessiterait pas moins de 250 lancements. | Alexander Andrews via Unsplash
Le tout serait envoyé sur la Lune, ce qui nécessiterait pas moins de 250 lancements. | Alexander Andrews via Unsplash

Guerres, changement climatique, pandémies, collisions avec un astéroïde, catastrophes naturelles: la vie sur terre fait face à de multiples dangers. Une situation qui pousse les scientifiques à imaginer les plans les plus improbables de sauvegarde de l'humanité, quitte à envoyer du sperme sur la Lune.

Cette idée, avancée par l'ingénieur de l'Université de l'Arizona Jekan Thanga et présentée à la IEEE Aerospace Conférence, a beau faire sourire, elle n'a rien de loufoque. C'est un véritable plan qui s'inspire du Svalbard Global Seed Vault, la réserve mondiale de semences précieusement enfouies dans une chambre forte souterraine sur une île norvégienne.

Cette réserve n'est pas insubmersible. Récemment, l'augmentation des températures dans l'Arctique avait provoqué une fuite d'eau à l'entrée du tunnel. C'est pourquoi l'équipe estime que les semences de l'humanité ne doivent pas être conservées sur terre, naturellement volatile, mais bien dans l'espace, et plus précisément sur la Lune.

L'objectif serait en fait de construire une sorte d'«Arche de Noé» lunaire chargée de graines, de spores, de spermatozoïdes et d'œufs cryogéniquement congelés de 6,7 millions d'espèces animales, végétales et fongiques terrestres, rapporte Science Post. Le tout serait envoyé sur la Lune, ce qui nécessiterait pas moins de 250 lancements pour transporter cinquante échantillons de chacune des millions d'espèces.

Tubes de lave

Pour protéger ces précieux échantillons une fois loin de la terre, les ingénieurs auraient l'ambition d'installer l'arche dans le réseau de tunnels souterrains de lave de la Lune, vestige d'un âge révolu où l'activité volcanique était présente sur notre satellite.

La précieuse cargaison devra également être soumise à des températures extrêmes, encore plus froides que les nuits lunaires. Jekan Thanga et son équipe ont donc suggéré d'utiliser la lévitation quantique afin que le sperme reste immobile, sans pour autant geler et endommager les structures métalliques autour de lui, ajoute Futurism.

Pour l'heure, ce projet fou reste encore à l'étude. De nombreux paramètres devront être étudiés pour envisager sa faisabilité ainsi que sa réalisation.

Newsletters

Les hommes PDG sont mieux payés lorsqu'ils ont des voix profondes et viriles, selon une étude

Les hommes PDG sont mieux payés lorsqu'ils ont des voix profondes et viriles, selon une étude

Les chercheurs ont utilisé une mesure de résonance qui ne varie pas avec l'âge ou les coachings vocaux.

Un phénomène annonciateur d'une extinction de masse est en train de prendre de l'ampleur

Un phénomène annonciateur d'une extinction de masse est en train de prendre de l'ampleur

La prolifération microbienne toxique a prospéré juste avant la fin du Permien-Trias. On la retrouve aujourd'hui au bord de nos cours d'eau.

Les loutres de mer, héroïnes du changement climatique

Les loutres de mer, héroïnes du changement climatique

Le mammifère aux pattes palmées est essentiel à l'équilibre de son environnement.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio