On a découvert la pépite qui permet d’investir son épargne simplement
Économie

On a découvert la pépite qui permet d’investir son épargne simplement

Temps de lecture : 2 min
Slate.fr

La crise du Covid, ses confinements et ses couvre-feux, limitent les plaisirs et les dépenses. Et si on vous proposait un moyen simple et 100% en ligne pour dynamiser vos économies dès 300 €?

Pendant que l’économie française continue de chuter (une baisse historique de 8,2% selon l’INSEE), les Français, privés de sorties, accumulent leurs économies sur leurs livrets d’épargne dont la collecte atteint des records.

Et pour cause: selon un sondage Opinion Way, les particuliers ont mis en moyenne de côté 276 euros par mois en 2020. «Depuis un an, je mets 50% de plus de côté. Mon budget restaurant est épargné», confie Hakim, trentenaire qui travaille dans l’administration.

Un budget loisirs qui s’accumule... et s’endort

D’autres, plus épicuriens dans le monde d’avant, ont découvert en quoi consistait la parcimonie. «Lors du premier confinement, j’ai mis énormément d’argent de côté, alors que j’avais tendance à être très dépensier habituellement», raconte François, 25 ans, employé dans un laboratoire. L’impossibilité de voyager et tout simplement de sortir l’ont aidé à épargner.

Cet argent non dépensé est largement placé sur les livrets d’épargne et finit par coûter cher aux épargnants, le taux d’intérêt du livret A étant inférieur à celui de l’inflation.

Mais alors, quelles sont les alternatives pour dynamiser son épargne dormante?

La réponse semble toute indiquée et passe par une pratique désormais accessible à tous: investir. Et si beaucoup de Français considèrent encore que le placement financier est réservé «aux personnes riches», il n’en est rien: placer son épargne sur-mesure et simplement, même avec un petit budget, c’est possible (et particulièrement recommandé)!

C’est justement la mission de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement, qui propose aux particuliers d’investir dès 300 euros, tout en bénéficiant de placements performants et d’un accompagnement sur-mesure.

Vous avez de l’épargne qui dort? La suite devrait vous plaire.

L’investissement financier enfin accessible à tous

Le monde de l’investissement peut paraître obscur et complexe, mais Mon Petit Placement a tout prévu: l’inscription, simplifiée et sécurisée, se fait 100% en ligne.

La solution, très ludique, est adaptée aux novices en investissement comme aux plus initiés souhaitant diversifier leur capital.

Les experts de Mon Petit Placement accompagnent chaque utilisateur de façon personnalisée dans leur démarche, leur permettant de réaliser un placement sur-mesure correspondant à leurs objectifs et à leurs besoins.

Le petit plus? La startup ne prélève une commission qu’en cas de performance du placement, créant de ce fait une relation de confiance avec ses clients.

Et contrairement à une croyance commune bien ancrée, l’argent placé n’est pas bloqué et peut-être retiré à tout moment sans frais.

Investir en accord avec ses valeurs

Avec quatre portefeuilles différents allant du plus risqué (et donc performant) au moins risqué, Mon Petit Placement propose aux craintifs d’investir avec un degré de risque minimum, comme aux intrépides de se lancer les yeux fermés sur des placements plus rémunérateurs.

Et pour ceux souhaitant donner du sens à leur épargne, la fintech propose des placements combinant éthique et performance via des portefeuilles thématiques permettant d’investir selon ses convictions: climat, technologie, santé, solidarité, emploi ou encore égalité.

Vous souhaitez commencer à dynamiser votre épargne sur-mesure et en quelques clics? C’est par ici!

Et cerise sur le gâteau: profitez d’une réduction de 30% sur la commission prélevée sur votre performance en vous inscrivant avec le code SLATE.

Crédit photo: https://unsplash.com/photos/E9NE0qcq74k

En savoir plus:
Le plastique est le nouveau charbon des émissions de gaz à effet de serre

Le plastique est le nouveau charbon des émissions de gaz à effet de serre

L'industrie américaine de plastique émettra davantage de gaz à effet de serre que celle du charbon d'ici 2030, alerte un nouveau rapport.

Bercy

Bercy

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

En se prononçant pour la construction de nouveaux réacteurs, Macron remet le sujet à l'ordre du jour. À droite, c'est clairement oui, à gauche, c'est plutôt non, avec plus ou moins de clarté.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio