Monde

Chicago aussi dangereuse que l'Irak et l'Afghanistan réunis

Slate.fr, mis à jour le 28.04.2010 à 18 h 24

Les législateurs de Chicago sont tellement dépassés par la violence qui gangrène la ville qu'ils sont prêts à appeler la Garde nationale, composante de l'armée américaine habituellement mobilisée lors catastrophes naturelles ou de grandes émeutes, à la rescousse. Deux élus de l'Illinois ont en effet demandé à leur gouverneur Pat Quinn de déployer la Garde nationale de l'Etat dans les rues de Chicago, plus particulièrement dans les 9% de rues où se concentrent la plupart des crimes violents, rapporte le Chicago Tribune.

Cette année, 113 Américains ont été tués dans les rues de la ville, soit autant que le nombre d'Américains qui ont été tués en Irak et en Afghanistan réunis. «A l'heure où nous parlons, les membres de la Garde nationale travaillent main dans la main avec nos soldats pour se battre dans une guerre à l'autre bout du monde, a déclaré John Fritchey, l'un des élus à l'origine de la proposition. La triste réalité, c'est que nous avons une autre guerre tout aussi meurtrière chez nous, dans notre propre jardin

Le superintendant de la police de la ville, Jody Weis, n'est pas du même avis, et ne pense pas que Chicago a besoin de la Garde nationale. «Je suis ouvert à tout ce qui peut réduire la violence. Mais je suis inquiet quand on mélange le maintien de l'ordre et l'armée», a-t-il déclaré. Selon lui, l'idée de mêler la Garde nationale avec la police est potentiellement «désastreuse», parce que les problèmes de chaîne de commandement entraîneraient une réponse désordonnée et possiblement tragique à la violence.

Mais selon Fritchey, sa proposition «drastique» est nécessaire à cause du «rythme alarmant» auquel les habitants de Chicago meurent sous le feu des balles et du niveau d'apathie dans d'autres quartiers de la ville: «Pour une moitié de la ville, c'est la vie de tous les jours. L'autre moitié n'en a rien à faire parce que cela ne l'affecte pas

La violence a explosé au cours des dernières semaines à Chicago, ville qui a toujours eu un problème de gangs et de crimes violents. Les autorités de la ville ont récemment décompté sept morts et 18 blessés au cours de la même nuit, dont la plupart victimes d'armes à feu, rapporte l'Associated Press.

[Lire l'article sur chicagobreakingnews.com]

Photo: Esparta, Flickr, CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte