Monde

Un ponte de la mafia italienne arrêté en pleine recherche d'emploi

Temps de lecture : 2 min

Il semblait visiblement désireux de tourner la page et de retrouver le droit chemin.

Metal handcuffs on flag of Italy | Jernej Furman via Flickr CC License by
Metal handcuffs on flag of Italy | Jernej Furman via Flickr CC License by

Considéré comme l'un des barons italiens de la drogue, Giuseppe Refrigeri vient d'être arrêté en Espagne, alors qu'il était en train d'essayer de trouver un travail dans le Pôle Emploi de la ville où il s'était installé.

À la tête de la Banda della Marranella, dont la police italienne estime qu'elle exerce un quasi monopole sur le marché national des ventes de drogues, l'homme était récemment recherché pour avoir tenté en 2018 de faire entrer 325 kilogrammes de cannabis en Italie. Suite à l'interception de ce conséquent colis sur le territoire français, la police avait lancé un mandat d'arrêt international contre lui.

Comme l'explique The Independent, certains indices avaient mis les autorités sur la voie de cet homme, aujourd'hui âgé de 66 ans. La piste de la Costa del Sol, nom donné au littoral méditerranéen du Sud de l'Espagne, a fini par devenir certaine. Depuis son domicile espagnol, Refrigeri continuait à orchestrer des expéditions de drogue vers l'Italie. Finalement arrêté, il a passé deux ans dans une prison espagnole, avant d'être relâché en 2020.

Stoppé en pleine rédemption

La semaine dernière, la police a de nouveau arrêté le trafiquant, qui avait entre temps quitté sa villa luxueuse pour un appartement bien plus modeste. Au gré d'un effort manifeste de rédemption et de réinsertion, l'homme avait visiblement décidé de mener une vie rangée et de trouver un emploi.

En règle sur le plan administratif, devenu un habitué de l'agence pour l'emploi de la ville d'Estepona, Giuseppe Refrigeri devra finalement répondre de ses actes dans le cadre d'une affaire de transport de drogue datant d'il y a plusieurs années. Une demi-tonne de haschisch avait été saisie, ainsi que six voitures de luxes et un véhicule conçu pour le transport de drogues. L'entreprise de go fast entre l'Espagne et l'Italie avait tourné court.

C'est dans le cadre de cette affaire que 42 membres de la Banda della Marranella ont été arrêtés depuis 2018. À cela s'ajoutent notamment des histoires de chantage et de torture qui rendent le dossier encore plus accablant.

Désireux de reprendre une vie nouvelle après avoir passé son existence dans l'illégalité, Giuseppe Refrigeri risque de passer de nouveau quelques années à l'ombre... avant, peut-être, de pouvoir à nouveau envisager un avenir plus honnête.

Newsletters

Tuer un chat et prendre la fuite pourrait bientôt être illégal dans le New Hampshire

Tuer un chat et prendre la fuite pourrait bientôt être illégal dans le New Hampshire

Dans cet État américain, les conducteurs qui blessent ou tuent un chien sans prévenir la police risquent déjà une amende de 1.000 dollars.

Ces employés vivent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec leurs patrons

Ces employés vivent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec leurs patrons

L'ensemble du personnel de la start-up américaine Fiveable travaille, mange et dort dans la même maison.

L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD?

L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD?

L'avenir de ce parti, soupçonné d'atteintes à l'ordre démocratique, pourrait se jouer devant la Cour constitutionnelle.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters