Tech & internet / Économie

Comment le Nigéria est-il devenu l'un des leaders mondiaux du bitcoin?

Temps de lecture : 2 min

Les Nigérians profitent de transactions facilitées grâce aux bitcoins.

32% des 196 millions d’habitants du Nigeria seraient des utilisateurs de crypto-monnaies. | MichaelWuensch on Pixabay
32% des 196 millions d’habitants du Nigeria seraient des utilisateurs de crypto-monnaies. | MichaelWuensch on Pixabay

Cet intérêt du Nigéria pour les cryptomonnaies est le «reflet d'une perte de confiance dans les formes traditionnelles d'investissement», explique la journaliste Ijeoma Ndukwe sur la BBC.

Elle raconte l'histoire d'un jeune ingénieur de Lagos dont les 200 dollars (165 euros) investis dans les bitcoins sont progressivement devenus 200.000 dollars (165.000 euros). Cet ingénieur comme d'autres sont devenus des exemples à suivre pour des millions de Nigérians.

32% des 196 millions d'habitants du Nigéria seraient des utilisateurs de crypto-monnaies, une proportion plus élevée qu'aux États-Unis. Selon les chiffres avancés par la BBC, 1,1 million d'échanges de crytomonnaies sont effectués chaque mois au Nigéria. La plupart des échanges sont d'en moyenne 100 dollars (82 euros), moins que la moyenne américaine de 215 dollars (178 euros).

Le Nigéria se place maintenant comme le 3e pays en volume d'échange derrière les États-Unis et la Russie en 2020 avec l'équivalent de 400 millions de dollars de transaction (331 millions d'euros).

Dans un contexte économique de récession, les sources alternatives de revenus sont les bienvenues, explique Ijeoma Ndukwe. En parallèle, la monnaie nationale, le naira, perd tous les ans de sa valeur par rapport au dollar (24% en 2020), ce qui n'empêche pas l'inflation d'augmenter chaque année davantage. Et pour ceux qui souhaitent réaliser des transactions internationales, le bitcoin permet d'éviter les frais de conversion.

Afin de tenter de réguler le marché, la banque centrale nigériane a mis en place des règles limitant les transactions de crypto-monnaies qui entraînent le gel de certains comptes en banque. En réalité, cela n'empêche pas les transactions mais forcent les Nigérians à contourner les banques traditionnelles. Le risque pour la banque centrale pourrait également être que d'autres pays ou systèmes se saisissent de cette opportunité et se substituent à un organisme national.

Newsletters

De la Bretagne à la Savoie, Instagram est la terre promise des mèmes régionaux

De la Bretagne à la Savoie, Instagram est la terre promise des mèmes régionaux

Le meilleur repaire des blagues entre patelins n'est plus le PMU, mais Instagram. Les mèmes régionaux y fleurissent et donnent aux querelles de clochers un côté cool.

Le safari aux influenceurs à Webedia commence à les agacer

Le safari aux influenceurs à Webedia commence à les agacer

Attendus quotidiennement devant chez eux ou leurs studios par des fans toujours plus jeunes, les nouvelles stars de YouTube sortent du silence pour évoquer un phénomène largement amplifié par les réseaux sociaux.

Clubhouse va-t-il bouleverser les règles de l'influence?

Clubhouse va-t-il bouleverser les règles de l'influence?

Personnalités politiques, marques et médias tentent de s'installer sur ce réseau social, non sans difficultés. Exit l'image et les faux-semblants, ici tout se veut authentique.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters