Monde

La Chine impose un délai de réflexion aux couples qui divorcent, les demandes s’envolent

Temps de lecture : 2 min

Censée réconcilier les couples, la nouvelle réglementation a eu l'effet inverse.

Un million de personnes ont demandé le divorce en Chine fin 2020. | Burak Kostak via Pexels
Un million de personnes ont demandé le divorce en Chine fin 2020. | Burak Kostak via Pexels

Le gouvernement chinois a mis en place une nouvelle réglementation qui impose aux couples souhaitant divorcer d’observer un délai de réflexion de trente jours avant de confirmer leur décision. La nouvelle règle entrant en vigueur en janvier 2021, les demandes ont explosé à la fin de l’année 2020.

De septembre à décembre 2020, un million de Chinois ont demandé le divorce, soit une augmentation de 13% par rapport à la même période en 2019. Dans les grandes villes, les chiffres sont encore plus élevés, à Shenzhen les demandes de divorces ont bondi de 26%, à Pékin de 36% et à Shanghai de 53%, selon les informations du New-York Times.

Ce «délai de réflexion» n’a rien d’exceptionnel pour de nombreux pays, en France, il est de 15 jours par exemple. Voyant son taux de divorce augmenter et son taux de natalité diminuer, le gouvernement chinois a estimé qu’imposer un délai de réflexion pourrait permettre d’éviter les divorces dits «impulsifs».

Elsie Chen et Sui-Lee Wee, correspondantes chinoises pour le New-York Times rapportent les paroles de l’un des experts ayant travaillé à cette nouvelle règle du code civil: «Certains couples se disputaient le matin et divorçaient dans l’après-midi, [...] afin de réduire ce phénomène, le nouveau code civil a été rédigé pour répondre à cela de manière systémique.»

Le délai de réflexion a été très mal accueilli par de nombreux Chinois qui n’ont pas hésité à manifester leur opposition sur le réseau social Weibo où un hashtag d’opposition a été partagé plus de 80.000 fois, racontent les journalistes.

Certaines militantes féministes chinoises ont estimé que ce délai pourrait entraîner de nombreuses complications pour les femmes les plus démunies, allongeant et judiciarisant davantage la procédure de divorce. Avant, un divorce demandé le matin pouvait être prononcé l’après-midi. Ce nouveau délai de réflexion permet à l’un ou l’autre des époux de se rétracter pendant ces 30 jours.

Newsletters

En Moldavie, mémoire et inquiétude vives des guerres passées et à venir

En Moldavie, mémoire et inquiétude vives des guerres passées et à venir

Dans les anciens territoires soviétiques, les guerres successives ont tissé une mémoire collective, mais celle-ci n'échappe pas aux logiques nationalistes, ravivées par l'invasion de l'Ukraine.

Au Québec, tout le monde déménage le même jour. Idée de génie ou malédiction?

Au Québec, tout le monde déménage le même jour. Idée de génie ou malédiction?

Plus de 200.000 foyers se déplacent le 1er juillet. Une tradition vieille de 270 ans, malgré un changement de date en cours de route.

Aux États-Unis, les recherches Google sur l'avortement en disent long sur l'inquiétude générale

Aux États-Unis, les recherches Google sur l'avortement en disent long sur l'inquiétude générale

«Les grossesses extra-utérines sont-elles traitées par une IVG?», «Que protège l'arrêt Roe v. Wade en dehors de l'avortement?», «L'IVG est-elle légale aux Bahamas?» font partie des requêtes les plus tapées depuis la décision de la Cour suprême.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio