Monde

Happy Birthday Hubble

Slate.fr, mis à jour le 24.04.2010 à 11 h 03

Cela n'a pas été simple, mais en vingt ans, ce téléscope a fini par devenir une légende. Et pas uniquement pour les scientifiques et astronomes. La preuve, Hubble fait même aujourd'hui samedi la une de Google, à l'occasion du vingtième anniversaire de son lancement du centre spatial Kennedy, le 24 avril 1990.

Hubble, au delà des images fascinantes qu'il a récoltées jusqu'à aujourd'hui - un demi million d'images en archives, 30.000 corps célestes reconstitués, que l'on peut découvrir sur les sites de la Nasa et de l'agence spatiale européenne notamment - c'est aussi une non moins fascinante histoire, «un soap opéra de l'espace», peut-on lire sur le site de l'ESA. Rien n'a été simple, à commencer par son lancement, initialement prévu en 1986, mais retardé de quatre années à cause de la catastrophe de la navette spatiale Challenger.

Et quand, finalement, le téléscope atteint son orbite à 600km d'altitude, les ingénieurs s'aperçoivent d'un défaut de fabrication: Hubble est myope. Il faudra une incroyable mission menée par les astronautes de la Nasa pour lui poser des verres correcteurs et lui rendre la vue. Nous sommes en 1993, et c'est à partir de cette date que l'installation va donner la mesure de son talent et surprendre les scientifiques. «Hubble est sans aucun doute l'instrument scientifique le plus reconnu et ayant remporté le plus grand nombre de succès scientifiques de l'Histoire», écrit Ed Weiler, un des responsables de la Nasa.

Car non, Hubble, n'est pas qu'un gros appareil photo capable de faire de superbes fonds d'écran pour votre PC.

Hubble Captures View of
Source: Hubblesite.org

Grâce à ses observations, rappelle l'AFP, «décuplées en netteté par rapport à celles obtenues par les plus puissants télescopes terrestres, les astronomes ont obtenu la confirmation que l'univers était en expansion à un rythme qui s'accélère et calculé son âge, estimé à 13,7 milliards d'années.»

Une dernière mission d'entretien, en mai 2009, a permis de doter le télescope de deux nouveaux instruments capables de remonter jusqu'à 600 à 500 millions d'années après le «Big bang» et de tenir jusqu'à la relève, en 2013, avec le télescope spatial à infrarouge «James Webb Space Télescope/JWST», encore plus puissant, «qui devrait révéler le moment même de la création de l'univers», s'enflamme l'AFP.

Hubble aura aussi contribué à rapprocher l'astronomie de l'école, et la Nasa et l'ESA ont su utiliser ses clichés pour créer une communauté de fans. Désormais, Hubble a une «fan page» sur Facebook message et compte Twitter. Normal pour un «digital native».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
astronomieESAespaceHubbleNASA
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte