Monde

Nouvel attentat en Irlande du Nord

Slate.fr, mis à jour le 23.04.2010 à 15 h 29

L'Irlande du Nord a subi un nouvel attentat jeudi 22 avril. Le commissariat de Newtownhamilton, village sur la frontière avec la République d'Irlande, a été attaqué à l'aide d'une voiture piégée. Deux personnes ont été légèrement blessées, rapporte The Irish Times.

C'est la deuxième fois en une semaine que ce commissariat est la cible des dissidents de l'IRA (Armée républicaine irlandaise). Une voiture piègée avait été désarmorcée une semaine auparavant.

Cet attentat est le deuxième réussi depuis le début du mois en Irlande du Nord. Le 12 avril, une explosion a retenti près du siège nord-irlandais du MI5, les services secrets britanniques, dans la banlieue de Belfast.

Le Guardian a aussi révélé la tentative d'assassinat fin février de deux policières qui enquêtaient en civil sur un groupuscule paramilitaire.

Ces attaques font suite au transfert des pouvoirs de police et de justice du gouvernement britannique à celui d'Irlande du Nord qui scelle les accords de paix du Vendredi Saint, signés en 1998.

Mais en Ulster comme dans le reste du Royaume-Uni, les élections générales du 6 mai se préparent. Pour le vice-Premier ministre nord-irlandais, Martin McGuinness, c'est la raison de ce regain de violence:

Nous sommes au milieu d'une campagne électorale qui engage notre futur. Malgré les différences, tous les partis politiques sont unis pour soutenir les accords [de paix], les institutions et pour travailler ensemble pour le bien public.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: Mural dans le Bogsite District à Derry, Florian Pennec via Fickr CC Lisence by

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte