France

Guillon répond à Alain Minc, qui le traite de cocaïnomane

Slate.fr, mis à jour le 21.04.2010 à 14 h 56

Dans une réponse publiée par l'Express, l'humoriste Stéphane Guillon s'amuse du portrait fait de lui par Alain Minc et publié dans les mêmes colonnes.

Le 14 avril, Alain Minc était l'invité de la matinale de France Inter, où sévit quotidiennement Guillon. S'attendant à être l'objet de la chronique de l'humoriste, Alain Minc avait préparé un portrait de celui-ci, une sorte de contre-attaque en prévision des méchancetés que Guillon allait déblatérer sur son compte. Mais ce matin-là, Guillon s'est attardé sur d'autres sujets, poussant Minc à refuser de lire le billet qu'il avait préparé.

Portrait qui a finalement été mis en ligne par l'Express quelques jours plus tard. Voici ce texte, très court, intitulé «Stéphane Guillon par Stéphane Guillon»:

Qui imaginerait que l'homme le plus puissant de France se cache derrière des yeux globuleux vidés par la bêtise ou, qui sait, par la cocaïne ? Qui penserait que le VRP multicarte, le paladin vengeur de France Inter se mue en routier bourgeois sur Canal + ? Qui devinerait que le pourfendeur de silhouettes - "petit pot à tabac" et "yeux de fouine" - pourrait être, hommage du vice à la vertu, si répulsif ? Qui croirait que la nouvelle affaire Dreyfus concernerait un humoriste sans culture, un penseur sans tête, un histrion sans talent ? Voilà. Afin que Stéphane Guillon découvre à son tour les charmes de la chasse au faciès.

La réponse de Guillon n'a pas tardé. Se présentant comme le «vieil amuseur» qui donne des conseils «en toute amitié» à une «jeune pousse», il se dit «impressionné par les débuts d'humoriste d'Alain Minc». Il en profite pour donner une petite leçon en droit français à Alain Minc:

M. Minc parle de mes yeux "vidés par la bêtise ou, qui sait, par la cocaïne". Insinuer que je puisse prendre de la cocaïne est diffamatoire. Si M. Minc souhaite s'inscrire durablement dans une carrière d'humoriste, il ne faut surtout pas qu'il commette ce genre de bévues. Avec plusieurs milliers de textes à mon actif, je n'ai jamais été attaqué pour diffamation, insulte ou atteinte à la vie privée.

Et de parodier la tirade du nez de Cyrano, en donnant un exemple de texte que Minc aurait pu lui consacrer s'il avait «un peu de lettres et d'esprit».

[Lire l'article sur lexpress.fr]

A LIRE AUSSI SUR SLATE: «Pourquoi Guillon est-il si méchant?»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte