Sports

La e-reputation de Franck Ribéry en chute libre

Slate.fr, mis à jour le 20.04.2010 à 17 h 12

Franck Ribéry est en pleine tourmente après la révélation de son audition comme témoin dans une sombre affaire de proxénétisme. La justice pourrait reprocher au milieu du Bayern Munich d'avoir fréquenté une mineure. Le fait de solliciter des relations sexuelles avec une mineure prostituée est passible de 3 ans de prison et de 45.000 euros d'amende.

Mais au-delà des hypothétiques complications judiciaires, le principal problème pour Franck Ribéry est maintenant de gérer son image à quelques semaines de la Coupe du Monde. Le quotidien sportif espagnol Marca écrit ainsi que le Real Madrid, qui suivait le joueur de puis plusieurs années, aurait abandonné la piste du boulonnais suite aux révélations pour préserver l'image du club. Albéric Guigou, co-fondateur de l'entreprise de gestion d'image Reputation Squad, explique sur son blog qu'en trois jours de polémique, l'e-reputation du footballeur a déjà été passablement écornée.

Le consultant a établi un tableau de bord de sa réputation en ligne comparé entre le dimanche 18 avril au soir (juste après la révélation de la polémique) et le lundi 19 avril au matin. Le vert représente les opinions favorables sur 10 critères à consulter sur le blog, le rouge les opinions défavorables, le gris les opinions neutres. Comme on peut le voir, la plupart des indicateurs ont changé de couleur.

 

 

Le consultant estime que Franck Ribéry est démuni sur le web du fait de sa faible présence en ligne: «La situation du footballeur était par exemple beaucoup moins enviable que celle de Tiger Woods qui disposait de relais bien plus puissants (sa page de résultats s’est d’ailleurs grandement rétablie depuis la fin de la crise).»

Albéric Guigou conseille par exemple au footballeur d'acheter des mots-clés sponsorisés sur Google pour rétablir sa vision de l'affaire et ne pas laisser les médias comme RTL.fr et europe1.fr squatter ses résultats sur Google: une «pratique plus que douteuse sur laquelle devrait veiller l’entourage d’une célébrité comme pour toute marque commerciale», estime le consultant.

En conclusion, le consultant écrit que «les Best Practices sont à retrouver du côté de célébrités américaines qui ont parfaitement assimilé ces problématiques (leur entourage en tout cas) et savent créer un véritable dialogue au sein du web social et maîtriser certains de leurs résultats dans les premières pages des moteurs de recherche». L'équipe de France nulle en foot... et en communication?

La comm' en ligne de Ribéry ne sera en tout cas jamais aussi mauvaise que celle d'Abou, un des responsables présumés du réseau de proxénitisme qui s'est exposé à outrance sur le web, comme l'a montré lefigaro.fr.

[Lire l'article sur le blog de Reputation Squad]

Photo: Franck Ribéry et Raymond Domenech, lors de France - Espagne de mars 2010. REUTERS/Benoit Tessier

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte