Politique

En évitant un reconfinement, Macron et Castex font grimper leurs cotes de popularité

Temps de lecture : 2 min

Globalement, la gestion de la crise sanitaire par le chef de l'État convainc les Français.

Chaque mois, l'Ifop publie son tableau de bord des personnalités, mesurant la popularité de chacune. Dans celui de février 2021, le président de la République passe la barre des 50% d'opinions positives, ce qui ne lui était pas arrivé depuis le printemps 2018. Le Premier ministre Jean Castex gagne quant à lui 3 points. Ces bons résultats seraient liés à la stratégie sanitaire de l'exécutif, qui a écarté pour l'heure un reconfinement.

Reflètent-ils une tendance générale d'appréciation de la façon dont Emmanuel Macron gère la crise sanitaire? Cette popularité peut-elle se traduire en intentions de vote?

Marc Perelman et Jean-Marie Colombani, directeur de Slate.fr, en parlent avec leurs invités, Frédéric Dabi, directeur-adjoint de l'Ifop, Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, et Véronique Reille-Soult, politologue et présidente de Backbone Consulting, dans «Politique», l'émission de France 24, en partenariat avec Slate.fr.

Newsletters

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

L'Union européenne a beau avoir un haut représentant aux affaires étrangères, elle reste peu audible sur la scène internationale.

Mon Europe à moi: «Pour que l'UE soit plus démocratique, il faudrait mieux informer les citoyens»

Mon Europe à moi: «Pour que l'UE soit plus démocratique, il faudrait mieux informer les citoyens»

On parle souvent d'un déficit démocratique de l'Union européenne. Comment réformer les institutions pour donner plus de place aux citoyens?

Après le «en même temps», le «cas par cas»: un naufrage français

Après le «en même temps», le «cas par cas»: un naufrage français

[Chronique #54] Le président de la République et son entourage politique incarnent plus que jamais «une bourgeoisie aux abois, sans foi ni loi», pour reprendre des mots datant de 1938.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio