Santé / Monde

Séoul propose des tests Covid pour les animaux de compagnie

Temps de lecture : 2 min

Les dirigeants de la capitale de Corée du Sud ont déclaré avoir détecté un premier cas de chat positif.

Un chaton testé positif au Covid-19 a été placé en isolement à Jinju, en Corée du Sud. | Gpointstudio via freepik
Un chaton testé positif au Covid-19 a été placé en isolement à Jinju, en Corée du Sud. | Gpointstudio via freepik

Très peu de chats et chiens ont déjà été testés, mais une campagne de dépistage du Covid-19 à destination des animaux domestiques est actuellement en cours à Séoul, la capitale de la Corée du Sud. Elle devrait s'étendre à travers le pays dans les prochains jours. Les autorités sud-coréennes ont déclaré qu'elles fourniraient des tests uniquement aux animaux présentant des symptômes, tels que de la fièvre ou des difficultés respiratoires, après être entrés en contact avec des êtres humains infectés.

En Corée du Sud, les chiens ou chats testés positifs au Covid-19 devront être isolés au domicile de leur propriétaire pendant quatorze jours. Si leurs maîtres ont contracté le virus, les animaux seront placés dans des chenils ou des centres d'accueil spécialisés. Selon le gouvernement métropolitain de Séoul, le premier chat testé positif au Covid a d'abord eu des symptômes tels que des vomissements et une diminution de l'activité. Les membres de la famille avec laquelle il vit avaient tous contracté le virus au préalable.

L'homme transmet le virus aux animaux, et non l'inverse

Aux États-Unis, le Centers for Disease Control and Prevention (Centres de contrôle et de prévention des maladies) relate que quelques animaux de compagnie ont été infectés par le Covid-19, principalement après avoir été en contact étroit avec des êtres humains contaminés. Depuis le début de l'épidémie, des analyses effectuées sur des animaux de compagnie et d'élevages ayant contracté la maladie font craindre qu'ils puissent être des «réservoirs de la maladie».

Le CDC affirme cependant que «sur la base des informations limitées disponibles, le risque que les animaux propagent le coronavirus aux humains est considéré comme faible». La plupart des animaux qui ont contracté le virus ont connu une maladie légère et se sont complètement rétablis. «Il n'y a aucune preuve que le virus puisse se propager aux personnes ou à d'autres animaux à partir de la peau, de la fourrure ou des poils d'un animal de compagnie», d'après le CDC.

Lors d'un compte rendu en ligne la semaine dernière, Park Yoo-mi, responsable de la lutte contre la maladie à Séoul, a rappelé qu'il fallait garder les animaux de compagnie «à au moins 2 mètres des personnes et des autres animaux lors des promenades». La recherche a montré que les chats peuvent propager la maladie à d'autres congénères en laboratoire. Au cours du week-end, le San Diego Zoo Safari Park a déclaré qu'une troupe de gorilles s'était complètement rétablie après que plusieurs avaient contracté le Covid-19. Mais au Pakistan, les responsables politiques ont, quant à eux, annoncé que deux tigres blancs de 11 semaines semblaient être morts à cause du virus le mois dernier.

Newsletters

Les insomnies peuvent-elles engendrer un déclin cognitif?

Les insomnies peuvent-elles engendrer un déclin cognitif?

Selon une nouvelle étude impliquant près de 1.800 participants, un manque de sommeil aigu à l'âge adulte participerait au développement de troubles de la concentration et de la mémoire.

Pourquoi certains gros fumeurs n'auront-ils jamais de cancer du poumon?

Pourquoi certains gros fumeurs n'auront-ils jamais de cancer du poumon?

Selon une récente étude, la réponse à cette question pourrait bien se trouver dans l'ADN.

Variole du singe: devons-nous craindre une nouvelle pandémie?

Variole du singe: devons-nous craindre une nouvelle pandémie?

Différents scénarios sont envisageables, qu'il importe de tous prendre en compte dès maintenant.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio