Tech & internet

L'émoji qui pleure de rire est devenu ringard

Temps de lecture : 2 min

Le smiley tête de mort est beaucoup plus tendance pour exprimer le rire.

L'émoji qui pleure et rit dans une conversation. | Capture d'écran
L'émoji qui pleure et rit dans une conversation. | Capture d'écran

À tous ceux qui utilisent l'émoji qui pleure de rire plus de dix fois par jour: il faut arrêter. Très utilisé par les millennials (nés dans les années 1980-90), il n'est désormais plus cool du tout selon la génération Z (née à partir de 2000). C'est en tout cas ce qu'affirment plusieurs internautes sur TikTok, ultra-populaire chez les ados, rapporte CNN Business.

«J'utilise tout sauf l'émoji qui pleure de rire, affirme Walid Mohammed, 21 ans. J'ai arrêté de l'utiliser il y a quelque temps parce que je voyais des personnes plus âgées l'utiliser, comme ma mère, mes frères et sœurs.» Un autre jeune interviewé par la chaîne de télévision le qualifie de «fade», avant d'affirmer que «peu de personnes» de son âge l'utilisent.

L'émoji similaire, appelé «rolling on the floor laughing», littéralement «se rouler par terre de rire», est également considéré comme ringard. «Ma mère ne l'utilise même pas», lâche une adolescente.

Victime de son succès

Le smiley qui rit et pleure «a été victime de son propre succès», analyse Gretchen McCulloch, linguiste spécialiste du langage internet. «Si vous indiquez le rire numérique de la même manière pendant des années et des années, cela commence à paraître peu sincère. L'hyperbole s'épuise à force d'être utilisée.» La génération Z chercherait donc de nouvelles façons de signaler qu'elle rit de différentes manières.

À la place de l'émoji qui pleure de rire, la nouvelle génération préfère celui qui représente une tête de mort, traduction imagée des expressions très tendances «je suis mort» ou «je meurs». L'émoji qui pleure ou tout simplement écrire «lol», mot qu'on pensait dépassé, sont également plus acceptables.

«Les générations plus âgées ont tendance à utiliser les émojis littéralement, tandis que les plus jeunes deviennent plus créatifs», affirme Jeremy Burge, le responsable d'Emojipedia, un dictionnaire d'émojis. Des jeunes de la génération Z ont d'ailleurs affirmé à CNN qu'ils aimaient donner leur propre signification à un smiley. Par exemple, celui représentant un cow-boy ou une personne debout servent tous les deux à exprimer la gêne.

Les émojis se rouler par terre de rire, tête de mort, qui pleure et cow-boy. | Capture d'écran

L'émoji qui rit et pleure est encore le plus utilisé sur Twitter selon Emojitracker, un site web qui montre l'utilisation des émojis en temps réel sur le réseau social. Cela laisse encore un peu de temps avant de le bannir complètement des conversations.

Newsletters

Aux États-Unis, les recherches Google sur l'avortement en disent long sur l'inquiétude générale

Aux États-Unis, les recherches Google sur l'avortement en disent long sur l'inquiétude générale

«Les grossesses extra-utérines sont-elles traitées par une IVG?», «Que protège l'arrêt Roe v. Wade en dehors de l'avortement?», «L'IVG est-elle légale aux Bahamas?» font partie des requêtes les plus tapées depuis la décision de la Cour suprême.

Une nageuse sauvée de la noyade grâce à son Apple Watch

Une nageuse sauvée de la noyade grâce à son Apple Watch

Sans cette montre au poignet, l'issue n'aurait pas été aussi heureuse.

Samantha Cristoforetti, l'astronaute qui invite l'humanité à bord de l'ISS sur TikTok

Samantha Cristoforetti, l'astronaute qui invite l'humanité à bord de l'ISS sur TikTok

Rares sont ceux qui savent à quoi ressemble une serviette essorée ou comment on pédale dans l'espace, mais ses 500.000 abonnés en font partie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio