Monde

Eyjaf... Vous pouvez répéter?

Temps de lecture : 2 min

Le glacier Eyjafjallajökull et son volcan Eyjafjöll qui clouent au sol la majeure partie des avions européens font la une de l'actualité depuis jeudi. Mais cinq jours plus tard, la prononciation de ces quelques lettres reste un véritable casse-tête.

Beaucoup de journalistes télé ou radio évitent ainsi la difficulté avec des paraphases type «le volcan islandais», «le volcan au nom imprononçable».

Les plus courageux se lancent, sans doute après plusieures heures d'entraînement. Le journaliste de France 2 semble s'être tellement entraîné qu'il réussit à caser le nom du volcan cinq fois en deux minutes.

Pour les Islandais en tout cas, la médiatisation du volcan est l'occasion de se moquer gentillement des journalistes étrangers. Gnarr se moque ainsi de la télévision anglo-saxonne :

Contacté par nos camarades de Slate.com, un membre de l'ambassade d'Islande à Washington vous le fait, en VO:

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: REUTERS/Jon Gustafsson

Newsletters

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Les grandes puissances se livrent une bataille sans merci pour le contrôle des autoroutes de l'information sous-marines.

Communiqués

Communiqués

Remplacer le mot «femme» par «personne qui a ses règles» est-il vraiment inclusif?

Remplacer le mot «femme» par «personne qui a ses règles» est-il vraiment inclusif?

Aux États-Unis, l'emploi du mot «femme» est de plus en plus controversé. Mais suivre la logique de certains activistes s'avère périlleux.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio