Monde

Eyjaf... Vous pouvez répéter?

Temps de lecture : 2 min

Le glacier Eyjafjallajökull et son volcan Eyjafjöll qui clouent au sol la majeure partie des avions européens font la une de l'actualité depuis jeudi. Mais cinq jours plus tard, la prononciation de ces quelques lettres reste un véritable casse-tête.

Beaucoup de journalistes télé ou radio évitent ainsi la difficulté avec des paraphases type «le volcan islandais», «le volcan au nom imprononçable».

Les plus courageux se lancent, sans doute après plusieures heures d'entraînement. Le journaliste de France 2 semble s'être tellement entraîné qu'il réussit à caser le nom du volcan cinq fois en deux minutes.

Pour les Islandais en tout cas, la médiatisation du volcan est l'occasion de se moquer gentillement des journalistes étrangers. Gnarr se moque ainsi de la télévision anglo-saxonne :

Contacté par nos camarades de Slate.com, un membre de l'ambassade d'Islande à Washington vous le fait, en VO:

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: REUTERS/Jon Gustafsson

Newsletters

Renvoyer les demandeurs d'asile chez eux est une erreur

Renvoyer les demandeurs d'asile chez eux est une erreur

Rapatrier les réfugiés dans des pays dangereux contrevient au droit international et alimente les conflits, l'instabilité et les crises. Il existe de meilleures alternatives.

En Iran, les balles qui tuent les protestataires sont facturées à leurs proches

En Iran, les balles qui tuent les protestataires sont facturées à leurs proches

Selon des témoignages recueillis par Amnesty International, des officiels ont demandé à certaines familles de donner de l'argent pour obtenir la dépouille des personnes tuées.

Pourquoi les malheurs du prince Andrew fascinent l'Amérique

Pourquoi les malheurs du prince Andrew fascinent l'Amérique

Trempé dans les affaires de Jeffrey Epstein, le prince Andrew a démissionné de ses fonctions royales. Hypocrisie ou déontologie, au moins la Couronne marque-t-elle le coup.

Newsletters