Médias / Parents & enfants

Apprenez à vos enfants à décrypter les publicités

Temps de lecture : 2 min

Dès le plus jeune âge, vous pouvez leur apprendre à distinguer ces contenus des autres programmes, et à les mettre en garde contre les fausses promesses.

Des enfants devant la télévision. | Victoria_Borodinova via Pixabay
Des enfants devant la télévision. | Victoria_Borodinova via Pixabay

À la télé, sur internet, sur les applications de jeux, sur YouTube, sur les réseaux sociaux, dans les transports en commun... les publicités sont partout et les enfants y sont exposés de plus en plus jeunes. Ce matraquage peut les rendre accros à certaines marques, augmenter leur insécurité ou encore leur inculquer des stéréotypes sexistes, rapporte le Huffpost.

Si les parents peuvent limiter l'exposition aux publicités en choisissant des programmes sans, en les mettant en sourdine ou en les accélérant, il peut aussi être judicieux de sensibiliser les enfants et de les éduquer à ce sujet. «Il est important que les enfants apprennent à décomposer les publicités pour voir comment elles tentent d'influencer les émotions, les choix et le comportement», affirme au site d'actualité américain Erin Wilkey Oh, directrice du contenu pour l'engagement familial et communautaire de l'ONG américaine Common Sense Media.

Et ce, dès le plus jeune âge, «même si les enfants ne comprennent pas complètement les techniques de persuasion des marques avant 7 ou 8 ans», insiste Michelle Lipkin, directrice exécutive de l'Association nationale pour l'éducation à la littératie médiatique.

Rendre la sensibilisation aux pubs ludique

Pour cela, il faut expliquer aux enfants ce qu'est une publicité, la différence avec les autres contenus comme les informations, les émissions de divertissement et les jeux afin qu'ils sachent les reconnaître. Il est également important de leur faire comprendre que le but des pubs est avant tout «de vous faire aimer un produit afin que vous demandiez à quelqu'un de l'acheter pour vous ou que vous l'achetiez vous-même», précise Cyndy Scheibe, professeure de psychologie spécialisée dans l'éducation aux médias à l'Ithaca College.

Pour susciter l'intérêt des enfants et maintenir leur attention, les experts interrogés par le Huffpost conseillent de créer des jeux pour deviner ce que les pubs vendent, demander l'avis des enfants et surtout leur poser des questions: «Qu'as-tu ressenti en regardant cette publicité? Tout ce qui figure dans la publicité est-il vrai?», propose Erin Wilkey Oh.

Justement, il est très important de montrer aux enfants que les pubs ne reflètent pas toujours la réalité, en utilisant par exemple des situations concrètes qui leur sont familières. «Il n'y a pas de meilleure leçon que d'acheter un jouet et de leur faire comprendre qu'il ne fait pas tout à fait ce que la publicité disait qu'il pouvait faire. Ou d'acheter des céréales et d'expliquer que le personnage sur la boîte ne s'assied pas vraiment pour prendre le petit-déjeuner avec vous», illustre Michelle Lipkin.

Concernant les adolescents, l'éducation aux publicités est davantage axée sur les réseaux sociaux et internet. Les parents peuvent notamment insister sur les contenus sponsorisés publiés par différentes célébrités et sur l'utilisation et la vente des données personnelles par Google, Instagram ou encore Facebook aux marques.

Newsletters

Le père de Britney Spears a mis sa chambre sur écoute

Le père de Britney Spears a mis sa chambre sur écoute

«Même dans son lieu sacré, à savoir chez elle, chaque demande était observée et enregistrée. Ses relations intimes étaient étroitement gérées.»

Comment Poutine aurait fait empoisonner son rival politique

Comment Poutine aurait fait empoisonner son rival politique

Dans un podcast en cinq volets, les journalistes de l'AFP dressent le portrait du paysage politique russe d'aujourd'hui et reviennent sur les nombreuses affaires d'empoisonnement.

«Et pourtant elles tournent»: le palmarès du concours Arte

«Et pourtant elles tournent»: le palmarès du concours Arte

Dix-sept réalisatrices viennent d'être désignées lauréates du concours de courts-métrages documentaires au féminin lancé en décembre 2020 par Arte France, dont Slate est partenaire.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio