Monde

Les cendres resteront au-dessus de l'Europe plusieurs jours

Slate.fr, mis à jour le 19.04.2010 à 10 h 12

L'activité du volcan islandais d'Eyjafjallajokull s'est accrue, ont indiqué samedi 17 avril plusieurs géologues islandais, suggérant que les perturbations du trafic aérien européen pourraient durer.  Ce sont les plus importantes depuis les attaques du 11 septembre 2001 contre New York et Washington.

Le coût pour les compagnies aériennes est évalué à 200 millions de dollars par jour tant que le trafic aérien n'aura pas repris. Et les prévisions des géologues et volcanologues ne sont pas optimistes.

«Nous sommes probablement parti pour une série d'éruptions de volcans islandais. Un nombre important est prêt à entrer en activité et vont probablement le faire dans les prchaines années. Les deux dernières fois que ce volcan Eyjafjallajokull est entré en éruption il a été suivi par une éruption plus importante du volcan voisin le Katla», a déclaré à la BBC le volcanologue Thor Thordarson. Le Katla est l'un des volcans les plus actifs et les plus destructeurs par le passé d'Islande. Sa dernière éruption remonte à 1918.

Le volcan Eyjafjallajokull était lui dormant depuis 187 ans. Les cendres qu'il projette ont maintenant atteint l'altitude de 8,5 kilomètres souligne Magnus Tumi Gudmundsson, de l'université d'Islande.

Les vents soufflant en Islande ont dégagé la visibilité et vont permettre aux scientifiques de survoler pour la première fois le volcan et déterminer avec précision l'intensité de son activité.

Mais les même vents vont probablement continuer à pousser les cendres du volcan islandais en éruption vers l'Europe dans les 4 à 5 prochains jours au moins a déclaré le météorologue de permanence à l'Institut météorologique d'Islande. La météo britannique précise que le nuage de cendres va poursuivre sa course vers le sud du continent tout en continuant de recouvrir le nord jusqu'à dimanche matin au moins.

Toujours selon la météo britannique: «Le nuage affecte actuellement une zone qui va du sud de la France, jusqu'à l'est de la Russie et la mer Noire. Si les vents se maintiennent, il va s'étendre plus au sud pour probablement atteindre aux environs de minuit samedi la frontière franco-espagnole, la Corse ainsi que le nord de la Grèce», a-t-elle ajouté.

À LIRE ÉGALEMENT SUR LE MÊME SUJET: Qu'est-ce qu'un nuage de cendres? et Eyjafjallajokull n'est pas Tchernobyl.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: REUTERS/Jon Gustafsson


Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte