Économie

Les pouvoirs publics américains portent plainte contre Goldman Sachs

Temps de lecture : 2 min

Goldman Sachs est une des banques à avoir le mieux supporté la crise financière, rappelle le New York Times. Pas parce qu'elle avait fait des choix moins risqués que les autres, semble-t-il.

Le gendarme de la bourse américaine, la SEC, porte plainte contre Goldman Sachs. La banque est accusée de fraude sur la vente de titres adossés à des crédits hypothécaires à risque («subprimes»), au moment de l'effondrement du marché immobilier aux Etats-Unis en 2007.

Selon la SEC, un des clients de la banque, le fonds d'investissement Paulson, a payé 15 millions de dollars (11 millions d'euros) à Goldman Sachs pour mettre au point un produit financier complexe. La banque revendait ensuite ce produit, en sachant que le fonds Paulson prenait des positions contre lui sur le marché immobilier.

Les pertes des investisseurs s'élèveraient à plus d'un milliard de dollars (740 millions d'euros).

[Lire l'article sur le New York Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: Immeuble de la Goldman Sachs à New York, Hoboken Condos via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

Un Japonais puni pour avoir commencé sa pause déjeuner trois minutes en avance

Un Japonais puni pour avoir commencé sa pause déjeuner trois minutes en avance

Une attitude «fort regrettable», a commenté sa direction.

Les pourboires aux États-Unis, un paradoxe économique

Les pourboires aux États-Unis, un paradoxe économique

Faut-il les conserver ou les supprimer?

Le télétravail, d'abord un défi culturel?

Le télétravail, d'abord un défi culturel?

Travailler depuis son domicile ou un espace de coworking: une pratique de plus en plus répandue. Pour les salariés et les salariées, c'est une solution pour réduire le temps perdu en trajets et profiter, souvent un jour par semaine, du confort du...

Newsletters