Monde

Les goûts de luxe de Sarah Palin

Slate.fr, mis à jour le 15.04.2010 à 18 h 59

palin

palin

La «rebelle» Sarah Palin fait encore des siennes. Ces derniers mois, elle s'est affirmée en tant que candidate républicaine potentielle pour les prochaines élections américaines tout en cumulant les succès littéraires et médiatiques avec son livre Going Rogue: An American Life et ses apparitions télévisées sur FoxNews.

Mais quand l'horizon semble se dégager pour 2012, la très conservatrice ex-colistière de McCain ressort avec un couac. Après avoir été prise en flagrant délit d'anti-sèche lors d'une interview, elle est cette fois pointée du doigt pour des exigences plus que pointues lors des conférences auxquelles elle participe.

Un contrat daté du 16 mars dernier concernant une intervention le 25 juin prochain à l'université de Stanislaus en Californie a été déniché dans la poubelle de l'administration par deux étudiantes. Sa diffusion dans les journaux, jeudi, provoque un vrai scandale.

Le document stipule en effet que l'ancienne gouverneure de l'Alaska exige deux aller-retour en première classe depuis Anchorage (Alaska) ou bien l'octroi d'un jet privé qui soit «au moins un Lear 60 pour les évènements sur la côte ouest, au moins un Hawker 800 pour les évènements sur la côte est». Son transport de l'aéroport au lieu de l'évènement ne pourra se faire que dans un gros 4x4 ou, «à défaut, dans des voitures de ville noires».

Le Guardian, qui estime à 100.000 dollars le montant exigé en moyenne pour ses prestations, détaille ses exigences concernant son hôtel:

Sa réservation d'hôtel doit, pour des raisons de sécurité, être effectuée sous un pseudonyme et inclure une suite pour une personne et deux chambres individuelles. Devront être mis à disposition un ordinateur et une imprimante équipée de papier. L'hôtel devra être évalué comme étant luxueux.

Le quotidien britannique ne se prive pas pour railler les détails insolites dont regorge le document. Il précise par exemple que Sarah Palin souhaite deux bouteilles d'eau plate, avec des pailles flexibles s'il-vous-plaît.

Comme le rapporte le site de la chaîne CNN, une investigation a d'ores et déjà été ouverte par l'avocat général Jerry Brown afin de s'assurer «que l'argent dépensé ira en direction d'objectifs éducatifs et que pas un seul dollar ne sera gaspillé ou mal dépensé».

À LIRE ÉGALEMENT SUR SARAH PALIN: Sarah Palin, la bonimenteuse,Sarah Palin contre-attaque et Le porte-parole de la Maison Blanche se moque de Sarah Palin

[Lire l'article du Guardian ici, celui de CNN ]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Sarah Palin/Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte