Sciences

Un scientifique assure que des humains pourraient vivre sur la planète naine Cérès

Temps de lecture : 2 min

Situé dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter, c'est le plus gros astéroïde du système solaire.

Selon Pekka Janhunen, les humains pourraient un jour s'installer sur Cérès grâce à la gravité artificielle. | Jongsun Lee via Unsplash
Selon Pekka Janhunen, les humains pourraient un jour s'installer sur Cérès grâce à la gravité artificielle. | Jongsun Lee via Unsplash

S'il est peu probable que des humains s'installent en dehors de notre système solaire dans un futur proche, il se pourrait qu'ils puissent toutefois vivre autre part que sur la planète Terre. Selon le physicien et astrobiologiste Pekka Janhunen, de l'Institut météorologique finlandais, la planète naine Cérès pourrait accueillir des humains d'ici quelques années.

Cérès, située dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter, est reconnue à la fois comme le plus gros astéroïde du système solaire (952 kilomètres de diamètre) et la seule planète naine à être plus proche du Soleil que Neptune.

Pour Pekka Janhunen, les humains pourraient un jour s'installer sur Cérès grâce à la gravité artificielle. Selon des récentes recherches, cette planète naine, très salée, présente une quantité d'eau importante sous sa surface. Ce pourrait être un atout considérable si elle venait à être colonisée par l'humanité.

L'expert explique que des panneaux solaires pourraient être plantés sur la surface de la planète et ainsi alimenter en énergie un ascenseur spatial jusqu'au satellite. Selon lui, il s'agirait d'un dispositif relativement peu coûteux qui serait a priori réalisable, Cérès ayant une faible gravité à sa surface et une vitesse de rotation plutôt rapide.

Un projet difficile à mettre en place

Pekka Janhunen imagine que Cérès pourrait être divisée en zones urbaines et rurales, avec une profondeur de sol variant entre 1,5 et 4 mètres, afin de pouvoir planter des arbres et de la végétation. En raison de la distance séparant Cérès du Soleil, des miroirs pourraient être utilisés pour diriger la lumière vers l'habitat naturel de la planète naine, afin de parvenir à cultiver des terres, illuminer Cérès et créer de l'énergie solaire. Ces miroirs, attachés à un satellite en forme de disque, pourraient permettre de collecter la lumière du Soleil pendant que la planète naine tourne autour de l'astre.

Le scientifique estime que la vie sur Cérès pourrait même être meilleure que celle sur Terre. Selon ses estimations, la planète naine pourrait accueillir une population 10.000 fois supérieure à celle présente sur la Terre.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Bien sûr, il ne s'agit que de spéculations. Pekka Janhunen rappelle notamment que la gravité artificielle reste un objectif encore jamais atteint. Tout comme la création d'un ascenseur spatial et de miroirs géants. Il conclut finalement que «le niveau de difficulté pour exécuter ce projet est probablement similaire à celui pour parvenir à coloniser Mars».

Newsletters

Covid long et travail: la double peine pour les malades

Covid long et travail: la double peine pour les malades

Les symptômes persistants forcent certains travailleurs à trouver des solutions par eux-mêmes pour conserver leur emploi, quand ils ne sont pas tout simplement contraints de le quitter.

Pourquoi les mouches ne trouvent-elles jamais la sortie, même fenêtre ouverte?

Pourquoi les mouches ne trouvent-elles jamais la sortie, même fenêtre ouverte?

[L'Explication #60] Elles ont une fâcheuse tendance à faire du lèche-vitrine.

Notre statut socio-économique affecte directement la structure de notre cerveau

Notre statut socio-économique affecte directement la structure de notre cerveau

Une nouvelle étude de neurosciences montre des corrélations entre notre position sociale et le volume relatif de matière grise qu'on possède.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio