Boire & manger / Santé

Une crème glacée chinoise testée positive au Covid-19

Temps de lecture : 2 min

Selon le virologue Stephen Griffin, il n'y a pas de raison de paniquer face à cet événement exceptionnel.

Les glaces avaient été soumises à des tests dans le cadre d'un contrôle alimentaire. | Nas Mato via Unsplash
Les glaces avaient été soumises à des tests dans le cadre d'un contrôle alimentaire. | Nas Mato via Unsplash

Mi-janvier, un rapport a publié un résultat surprenant concernant une contamination extraordinaire au Covid-19 en Chine: trois échantillons de crèmes glacées ont été testés positifs dans la municipalité de Tianjin, au nord-est du pays.

Ce rapport paru dans un média chinois local indique que des traces de SARS-CoV-2 ont été retrouvées dans trois échantillons de glace aux parfums différents. L'une était au chocolat, l'autre à la fraise et la dernière au taro, un tubercule alimentaire des régions tropicales. Ces glaces avaient été soumises à des tests dans le cadre d'un contrôle alimentaire.

Les crèmes glacées contaminées ont été produites par la Tianjin Daqiaodao Food Company, spécialisée dans la fabrication de gâteaux, de glaces et d'autres produits surgelés. Une fois l'infection détectée, l'entreprise a dû fermer ses portes immédiatement et ses 1.662 employés ont été mis en quarantaine. Le 15 janvier, 700 des personnes employées par la Tianjin Daqiaodao Food Company avaient été testées négatives au Covid-19.

Ne pas paniquer

Afin de fabriquer ses crèmes glacées, l'entreprise importe du lait en poudre de Nouvelle-Zélande et de la poudre de lactosérum d'Ukraine. Les échantillons de glace testés positifs au Covid-19 provenaient d'un lot constitué de 4.836 boîtes. Lorsque l'infection a été découverte, plus de 2.700 de ces boîtes étaient déjà entrées sur le marché alimentaire chinois, tandis que le reste des glaces étaient conservées dans un entrepôt.

Une enquête a été ouverte afin de pister l'ensemble de la marchandise qui avait déjà été distribuée. Les autorités ont par ailleurs appelé les locaux à ne pas continuer à acheter et consommer ces produits potentiellement contaminés.

À ce jour, la raison permettant d'expliquer la contamination de ces glaces au Covid-19 reste encore floue. Toutefois, le virologue Stephen Griffin de l'Université de Leeds assure qu'il s'agit probablement d'un événement unique et exceptionnel. Selon lui, le virus pourrait avoir été conservé dans les matières grasses de la crème glacée, en raison des très faibles températures nécessaires au stockage de ce produit alimentaire. Stephen Griffin se veut rassurant: ce fait divers ne devrait pas faire paniquer la population.

Newsletters

«Top Chef» saison 12, épisode 3: le récap en GIF et en acceng du Sud

«Top Chef» saison 12, épisode 3: le récap en GIF et en acceng du Sud

Cette semaine, retour en maternelle.

Les repas sans viande à la cantine ne défavorisent pas les plus précaires

Les repas sans viande à la cantine ne défavorisent pas les plus précaires

Si les ministres pouvaient lire les rapports des établissements publics placés sous leur tutelle, ou simplement faire une rapide recherche sur internet, ça leur éviterait de dire des âneries. Le nerf de la guerre, c'est l'accès aux légumes frais.

Poilâne, l'art du pain français à l'ancienne

Poilâne, l'art du pain français à l'ancienne

Apollonia Poilâne révèle dans une autobiographie les secrets des pains de la célèbre boulangerie familiale, et livre des recettes pour reproduire certaines créations phares.

Newsletters