Monde

La NRA quitte l'État de New York en prétextant la faillite pour éviter des poursuites judiciaires

Temps de lecture : 2 min

Le lobby pro-armes américain veut quitter New York pour le Texas.

Chris Cox, Donald Trump et Wayne LaPierre au congrès annuel de la NRA en 2019 à Indianapolis. | SAUL LOEB / AFP
 
Chris Cox, Donald Trump et Wayne LaPierre au congrès annuel de la NRA en 2019 à Indianapolis. | SAUL LOEB / AFP  

L'américaine National Rifle Association (Association Nationale des Armes), le plus influent lobby pro-armes des États-Unis, a entamé une procédure de faillite le 15 janvier 2021. Pourtant, dans son communiqué de presse, l'association affirme ne s'«être jamais aussi bien portée financièrement».

En réalité, le plan du groupe est de «larguer New York», affirme son dirigeant Wayne LaPierre, pour se rapprocher de ses valeurs de «préservation de la liberté» et s'éloigner du «climat politique corrompu et rigide de New York. Ce déplacement va permettre une croissance et un succès durable pour le défenseur national de la liberté constitutionnelle».

Cette grande annonce survient alors même que les dirigeants sont accusés de détournement de fonds. En août 2020, la procureure générale de New York, Letitia James, a entamé une procédure judiciaire contre Wayne LaPierre et d'autres membres haut placés. Ils sont accusés d'avoir utilisé des millions de dollars de l'association à des fins personnelles. Selon l'enquête, 63 millions de dollars (52 millions d'euros) ont été dilapidés en trois ans par les têtes pensantes de l'association pour leurs familles et amis ou sous forme de cadeaux aux plus gros fournisseurs.

En réponse à la procureure, l'association a porté plainte pour «entrave au premier amendement» –celui qui concerne la liberté d'expression. Après l'annonce de mise en faillite, la procureure de New York a rapidement réagi: «La situation financière revendiquée par la NRA rejoint enfin sa situation morale: la faillite, elle ajoute, nous sommes en train d'examiner la procédure, nous n'autoriserons pas la NRA à utiliser ceci ou toute autre technique pour se soustraire à sa responsabilité juridique.»

Même si l'association affirme être en bonne santé financière, en réalité, ses comptes sont dans le rouge. CNN a eu accès à ses dernières déclarations fiscales qui laissent voir un déficit de 12 millions de dollars (10 millions d'euros).

Un des principaux donateurs de l'association, Dave Dell'Aquila, est en cours de dépôt de plainte contre l'association pour l'empêcher de se déclarer en faillite. Si sa plainte est entendue, la NRA pourrait être forcée à rembourser des dettes qu'elle comptait bien oublier grâce à sa manœuvre. L'année précédente, il avait déjà entamé une procédure judiciaire au nom des membres de l'association pour utilisation abusive des fonds. Dans le viseur de la plainte: quelques 240.000 dollars (200.000 euros) dépensés en voyages de luxe aux Bahamas et en Europe et 274.000 dollars (225.000 euros) en vêtements de luxe achetés à Beverly Hills.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Depuis 2000, la NRA a dépensé plus de 139 millions de dollars (115 millions d'euros) en campagne et lobbying. Forte de ses cinq millions de membres, l'association est une véritable force électorale capable d'influencer les résultats d'une élection en privilégiant les candidat·es les plus favorables aux armes.

Newsletters

La fille de Poutine se serait rendue à Munich plus de cinquante fois en deux ans

La fille de Poutine se serait rendue à Munich plus de cinquante fois en deux ans

Il semblerait qu'elle ait de forts liens avec l'Europe de l'Ouest, région tant critiquée par son père.

Aux États-Unis, pleurer chez le docteur peut vous coûter 40 dollars

Aux États-Unis, pleurer chez le docteur peut vous coûter 40 dollars

C'est normalement le montant à payer pour une «brève évaluation émotionnelle et comportementale». Mais dans le cas d'une internaute, ce prix semble loin d'être justifié.

La rénovation urbaine au service de la cohésion sociale: le projet Macrolotto Zero

La rénovation urbaine au service de la cohésion sociale: le projet Macrolotto Zero

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio