Santé

Non, 1.200 calories par jour ne suffisent pas au corps pour fonctionner

Temps de lecture : 2 min

Un mythe qui a la dent dure.

L'industrie des régimes est forcément gagnante | Ursula Gamez via Unsplash
L'industrie des régimes est forcément gagnante | Ursula Gamez via Unsplash

Sur le réseau social TikTok, une vidéo populaire divise la section commentaires. On y voit une nutritionniste américaine interroger ses abonnées, «Est-ce que 1.200 calories sont suffisantes pour vous?», avant d'expliquer qu’en réalité, c’est l’apport calorique dont devrait se satisfaire un chien de 30 kilos ou un enfant et non une femme adulte.

Dans les commentaires, beaucoup d'utilisatrices de TikTok affirment que c'est soit le nombre qu'on leur a recommandé pour perdre du poids ou le régime auquel elles se plient ou se sont pliées. La journaliste de Buzzfeed News, Scaachi Koul, a un temps fait partie de ses personnes, persuadée comme sa mère que ce serait la seule façon de perdre du poids. Sur son compte Instagram, la journaliste obtient le même son de cloche auprès de ses abonnées: «Je pensais sincèrement que c’était le nombre "correct" de calories quand j’étais adolescente», écrit l'une d'entre elles. Que ce soit via des applications ou des carnets de régime, 1.200 calories par jour reste un nombre populaire et recommandé.

Un régime de 100 ans

Louise Fowcroft, historienne et autrice du livre Calories & Corsets estime que l’apparition des régimes date de la fin du XIXe siècle en Allemagne mais qu'ils auraient rencontré leur plus grand succès aux États-Unis. Ensuite, en 1918, l’un des premiers livres sur les régimes est publié: il s’intitule Régime et Santé: La clef est dans les calories. Son autrice Lulu Hunt Peters est la première à suggérer de compter les calories pour perdre du poids. Son livre est particulièrement bien accueilli à la fin de la première guerre mondiale, un temps où se restreindre est jugé patriotique.

Ces 1.200 calories se divisent en trois petits repas, un petit-déjeuner principalement composé de boissons chaudes avec un verre de lait écrémé. Le midi c'est 350 calories, elle recommande des légumes avec un peu de mayonnaise et du fromage frais; le soir c'est 650 calories avec du blé, des légumes, un peu de cacahuètes, des pruneaux secs et du lait écrémé. Le livre est un bestseller en 1924 et 1925. Quasiment 100 ans plus tard, il influence toujours notre manière de penser les régimes.

Les risques d’un régime aussi drastique sont autant pour le corps que pour l’esprit. Le corps a besoin d’un apport calorique plus conséquent pour fonctionner même pour un jour sans exercice physique. Se priver ainsi risque de créer un manque tel qu’après seulement quelques jours, le corps réclame beaucoup plus de nourriture. Scaachi Koul raconte que sa mère et elle ont suivi ce type de régime en comptant les calories par cuillère de riz, «même faire des recherches pour cette article me replonge dans ce régime dont je ne veux plus –c’est un rappel de tout le temps que j’ai passé à me priver de nutriment basique pour me réduire à une taille que je jugeais "acceptable"».

Or, il n’y a pas de nombre idéal et universel de calories à ingérer dans une démarche de perte de poids, cela dépend beaucoup de chaque personne, de son métabolisme, de ses hormones, de son envie. Pour l’historienne Foxcroft, la majorité de l’industrie des régimes est basée sur cette idée des 1.200 calories par jour et sur son échec, «comme ça vous allez acheter plus de nourriture de régime et un autre livre, ressayer et échouer de nouveau», résume l’historienne.

Newsletters

La Chine étend son influence en vaccinant le monde à tour de bras

La Chine étend son influence en vaccinant le monde à tour de bras

Contrairement aux Occidentaux, Pékin a développé une aide médicale en faveur des pays en développement. Un geste pas vraiment désintéressé.

Un appel téléphonique de dix minutes réduirait le sentiment de solitude

Un appel téléphonique de dix minutes réduirait le sentiment de solitude

Cela permettrait également de diminuer l'anxiété et la dépression, selon une étude.

Covid-19: d'autres variants risquent-ils d'émerger bientôt?

Covid-19: d'autres variants risquent-ils d'émerger bientôt?

Un an après le début de la pandémie, plusieurs variants du SARS-CoV-2 ont émergé, menaçant de changer le visage de la pandémie. Pourquoi maintenant? Comment répondre à cette menace?

Newsletters