Sciences / Monde

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

Temps de lecture : 2 min

Au temple d'Uluwatu, les macaques ont mis au point un système de troc pour que les touristes leur donnent à manger.

Les négociations entre les singes, les touristes et les membres du personnel du temple peuvent parfois durer plusieurs minutes. | Pexels via Unsplash
Les négociations entre les singes, les touristes et les membres du personnel du temple peuvent parfois durer plusieurs minutes. | Pexels via Unsplash

Lorsque les touristes visitent le temple d'Uluwatu à Bali, il leur est conseillé de faire extrêmement attention à leurs effets personnels pour ne pas risquer de se les faire voler, non pas par des pickpockets, mais par des singes extrêmement malicieux. Selon une récente étude, les macaques présents sur le site dérobent les biens les plus précieux des personnes qu'ils rencontrent, et ne les leur rendent que contre de la nourriture.

Après avoir observé et filmé les macaques du temple d'Uluwatu pendant 273 jours, le Dr Jean-Baptiste Leca, professeur associé en psychologie à l'université de Lethbridge au Canada, et son équipe ont remarqué que ces singes préfèrent prendre aux touristes des objets qu'ils voudront récupérer à tout prix. Plutôt que de leur piquer des épingles à cheveux ou des sacoches vides destinées à ranger un appareil photo, les animaux volent des téléphones portables, des portefeuilles et des paires de lunettes. «Ces singes sont devenus des experts pour voler les touristes distraits qui n'ont pas écouté le personnel du temple, qui conseille de garder les objets de valeur dans un sac fermé, solidement accroché autour du coup ou sur le dos», explique le professeur.

Un système de troc efficace

Les macaques ne volent pas des objets aux touristes dans l'espoir de les garder. Ils les utilisent plutôt comme un moyen d'échange, et les rendent contre de la nourriture. L'équipe de recherche a d'ailleurs constaté que les singes demandent des compensations plus importantes, c'est-à-dire plus de choses à se mettre sous la dent, lorsqu'ils détiennent des objets de plus grande valeur.

Les négociations entre les singes, les touristes et les membres du personnel du temple peuvent parfois durer plusieurs minutes, avant que les animaux ne rendent leur butin. Au cours de leur étude, les scientifiques ont une fois été témoin d'une négociation particulièrement longue: l'objet a été rendu 25 minutes après avoir été volé, et après 17 minutes de négociation. Toutefois, lorsque les objets dérobés sont moins précieux, les singes acceptent généralement de les laisser plus rapidement, et contre un prix moins important.

Au contraire de précédentes études qui avaient déjà observé des attitudes similaires chez les singes, la nouvelle recherche n'a pas été conduite en laboratoire. Les macaques ont été observés dans leur état naturel, à Bali, ce qui rend le travail particulièrement intéressant. Les singes apprendraient à voler aux touristes contre de la nourriture jusqu'à leur 4 ans. Le fait qu'ils soient capables de chaparder et de faire du troc démontre que ces animaux détiennent une certaine intelligence: «Ces comportements sont acquis socialement et sont transmis à travers des générations de singes depuis au moins trente ans au sein de cette population», affirme Jean-Baptiste Leca.

Newsletters

Méfions-nous des tests de personnalité

Méfions-nous des tests de personnalité

Cet article a été écrit par un ISFJ.

Les grenouilles femelles peuvent couper le son des mâles qui ne les intéressent pas

Les grenouilles femelles peuvent couper le son des mâles qui ne les intéressent pas

Avouez que ça fait envie.

Des gouttes pour les yeux pourraient soigner la presbytie

Des gouttes pour les yeux pourraient soigner la presbytie

Ce nouveau traitement, développé par un laboratoire pharmaceutique américain, n'a pas encore reçu d'autorisation de mise sur le marché.

Newsletters