Monde

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Temps de lecture : 2 min

Parce que le service de sécurité chargé d'assurer la protection d'Ivanka Trump n'avait pas accès à ses toilettes, les contribuables américains ont déboursé 3.000 dollars par mois pour que les agents puissent se soulager.

Donald et Ivanka Trump s'apprêtent à monter dans le Air force one présidentiel, le 4 janvier 2021. | Mandel Ngan / AFP
Donald et Ivanka Trump s'apprêtent à monter dans le Air force one présidentiel, le 4 janvier 2021. | Mandel Ngan / AFP

À Washington, il est un quartier cossu et tranquille appelé Kalorama, îlot de notoriété qui abrite les familles les plus célèbres du moment. Obama y habite. Jeff Bezos y a acheté rien moins que deux maisons. Dans la famille Trump c'est la fille, Ivanka, qui y possède une demeure avec son mari, Jared Kushner, et leurs trois enfants. Ils y occupent une propriété de 5,5 millions de dollars devant laquelle stationnent en permanence des véhicules de sécurité. Ivanka est non seulement la fille mais également la conseillère de son président de père et, à ce double titre, elle a bénéficié d'une protection particulière au cours des quatre dernières années.

Cette protection est assurée par des agents des services secrets pour qui garantir la sécurité d'une nouvelle famille riche et célèbre n'avait rien d'inédit lorsque Ivanka et Jared sont devenus des membres de la première famille d'Amérique. Plus surprenant en revanche, en prenant leur poste, ils se sont vu interdire l'accès aux toilettes de la famille Trump (selon le Washington Post, la maison en compte une demi-douzaine).

Selon les voisins et certains membres des forces de l'ordre, rapporte le Washington Post, les agents de sécurité ont passé des mois à trouver des solutions à ce problème crucial. Ils ont tout d'abord eu recours à des toilettes de chantier, mais les riverains, déjà gênés par le stationnement permanent de véhicules de sécurité, se sont rebiffés, notamment parce que selon une voisine: «[Les Trump-Kushner] sont arrivé pleins d'arrogance, genre “on est la famille royale”, et quand ils ont installé les toilettes portatives en plein sur le trottoir on n'a plus eu le droit de passer.» Les agents se sont alors rabattus sur des WC situés dans le garage de la maison de la famille Obama, transformé en poste de commande par l'ancienne équipe du prédécesseur de Donald Trump.

Les Obama n'utilisaient pas ce garage, l'arrangement était donc une bonne solution aux problèmes de transit du quartier. Las, elle fut de courte durée et l'équipe de protection dut lever le camp après qu'un responsable du détachement affecté à la sécurité de la famille Trump/Kushner eut laissé les toilettes dans un état dans lequel personne n'aurait voulu les trouver en entrant.

La quête reprit et les agents nécessitant de faire un tour aux gogues durent prendre leur voiture et parcourir un kilomètre et demi jusqu'à la demeure des Pence, la famille du vice-président, pour se soulager grâce aux commodités d'un poste de garde indépendant. Quand le temps leur manquait pour aller jusque-là, ils demandaient asile aux restaurants du coin.

Une facture de 144.000 dollars pour l'ensemble du mandat

Ainsi, lorsqu'en septembre 2017 les services secrets frappèrent à la porte de Kay Kendall, une habitante de Kalorama, elle ne fut pas franchement étonnée. «Il était très clair qu'ils avaient juste besoin d'un endroit pour se doucher, faire une pause, utiliser les toilettes, déjeuner», raconte-t-elle. Kay Kendall possède une maison qu'elle met en location face à celle d'Ivanka et de Jared, et dont le sous-sol indépendant, inoccupé, est équipé de toilettes.

Cet espace est donc loué à l'État américain pour la coquette somme de 3.000 dollars par mois [environ 2.500 euros] et sert aux équipes des services secrets à se reposer et à se soulager sans avoir à faire le tour du quartier. Lorsque le bail expirera le 26 septembre prochain, les Américains auront déboursé rien moins que 144.000 dollars [environ 119.000 euros] en frais de chiottes (l'histoire ne dit pas si le papier toilette est fourni).

La Maison-Blanche contactée à ce sujet a décrété que cette interdiction de se servir de ses toilettes ne provenait pas de la famille Trump/Kushner. «Lorsque les discussions au sujet de la protection de leur maison ont eu lieu en 2017, Ivanka et Jared ont exposé clairement que leur foyer serait toujours ouvert aux incroyables hommes et femmes affectés à leur sécurité. Ce n'est qu'après une décision (des services secrets) que leurs agents ont cherché d'autres lieux», a déclaré le porte-parole.

Encore une avanie que la famille Trump au bout du rouleau se serait bien passé d'essuyer.

Newsletters

La Chine en quête d'un nouveau baby boom

La Chine en quête d'un nouveau baby boom

Le taux de natalité n'a quasiment jamais été aussi bas.

Un ponte de la mafia italienne arrêté en pleine recherche d'emploi

Un ponte de la mafia italienne arrêté en pleine recherche d'emploi

Il semblait visiblement désireux de tourner la page et de retrouver le droit chemin.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 27 février au 5 mars 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 27 février au 5 mars 2021

Inculpation de 47 personnes à Hong Kong, enlèvement puis libération de 279 écolières au Nigéria et violences au Sénégal... La semaine du 27 février au 5 mars 2021 en images.

Newsletters