Société

Notre personnalité n'est pas immuable

Temps de lecture : 2 min

Selon le psychologue Benjamin Hardy, «la personnalité est une compétence à apprendre, tout comme il faut apprendre comment marcher».

La personnalité d'un individu n'est pas fixe, elle évolue de façon naturelle. | Anthony Tran via Unsplash
La personnalité d'un individu n'est pas fixe, elle évolue de façon naturelle. | Anthony Tran via Unsplash

S'il est possible de transformer à la marge notre corps, en gagnant ou en perdant quelques kilos ou en travaillant nos abdominaux, nous avons souvent moins conscience de notre capacité à modifier notre personnalité. Pendant longtemps, les personnalités étaient considérées comme quelque chose de rigides et statiques. Par exemple, une théorie tenace vieille d'un siècle édicte qu'une fois un certain âge atteint, environ une trentaine d'années, notre personnalité n'évolue plus. Pour le psychologue Benjamin Hardy, cela s'explique par le fait qu'une fois entré dans la trentaine, notre vie se stabilise et nous avons souvent moins d'expériences nouvelles. Mais «en essayant de nouvelles choses, votre personnalité va continuer à changer puisque vous serez hors de votre zone de confort», complète-t-il.

Pour lui, la personnalité d'un individu n'est pas fixe, elle évolue de façon naturelle. Nous pourrions même modifier consciemment certains traits de notre caractère selon nos souhaits.

Benjamin Hardy estime que le plus important est de reconnaître notre capacité à pouvoir changer notre personnalité. Cette possibilité pourrait même être perçue comme libératrice. Le problème selon lui n'est pas «que nous ne pouvons pas changer, mais plutôt que nous ne nous en croyons pas capables», explique-t-il.

Depuis une dizaine d'années, on s'intéresse de plus en plus à l'optimisation de notre bien-être, qu'il soit physique ou mental. L'attrait pour la méditation, pour une meilleure alimentation, ou pour le sport en témoigne. Bien que cela puisse également modifier certains aspects de notre personnalité (par exemple, si vous avez la tête reposée et faites une activité physique régulière, vous serez probablement plus optimiste), le but premier de ces activités est rarement d'améliorer notre personnalité.

Un entraînement nécessaire

D'après Wiebke Bleidorn, professeure en psychologie à l'université de Californie à Davis, les personnalités de chaque personne évoluent au cours de leur vie: en entrant à l'école, en déménageant, à travers leur première relation amoureuse, etc. En vieillissant, nous avons aussi tendance à faire davantage preuve de maîtrise de soi et de sérieux.

Si vous souhaitez intentionnellement modifier un trait de votre caractère, la professeure conseille de se tourner vers la psychothérapie. On pense souvent qu'elle sert principalement à traiter le stress et les problèmes relationnels, mais Wiebke Bleidorn assure que cette thérapie permet de travailler sur la personnalité des patients.

Afin de modifier certains traits de notre caractère, il faut de l'entraînement. «La personnalité est une compétence à apprendre, tout comme il faut apprendre comment marcher», dit Benjamin Hardy. S'il admet que certaines transformations de notre personnalité sont plus dures à atteindre que d'autres, le spécialiste est persuadé que le travail et l'entraînement permettent de dépasser toutes les limites.

Newsletters

Comment des militants voulaient faire entrer la pédophilie dans les mœurs

Comment des militants voulaient faire entrer la pédophilie dans les mœurs

Dans les années 1970-1980, ils ont tenté d'obtenir la légitimité de leur pratique, sans succès, comme en a encore témoigné l'affaire Gabriel Matzneff.

Woody Allen, une affaire où la véracité des faits ne semble guère intéresser

Woody Allen, une affaire où la véracité des faits ne semble guère intéresser

[BLOG You will never hate alone] Pourquoi je ne verrai pas le nouveau documentaire diffusé par HBO, «Allen v. Farrow».

Fêter les premières règles de sa fille, un rituel contre le tabou

Fêter les premières règles de sa fille, un rituel contre le tabou

Marquer cette transformation du corps en l'associant à un événement positif favorise la perception de ce passage de fille à femme.

Newsletters