Sciences

Les crocodiles n'ont presque pas changé depuis 200 millions d'années

Temps de lecture : 2 min

Ces reptiles froids, lents et couverts d'écailles sont parfois qualifiés de «fossiles vivants».

Actuellement, il n'existe plus que vingt-cinq espèces de crocodiles. | Pexels via Pixabay
Actuellement, il n'existe plus que vingt-cinq espèces de crocodiles. | Pexels via Pixabay

Les crocodiles sont des bêtes étranges, qui semblent venir d'un autre temps. Parfois qualifiés de «fossiles vivants», ces reptiles froids, lents et couverts d'écailles existent depuis des centaines de millions d'années. Une nouvelle étude explique pourquoi leur apparence n'a presque pas changé depuis le Jurassique.

Il existe des fossiles d'ancêtres des crocodiliens modernes (le groupe de reptiles dont font partie les crocodiles, les alligators et les caïmans) qui datent d'il y a environ 200 millions d'années. Les crocodiles actuels et ceux qui existaient au temps des dinosaures présentent tous un long museau aplati, une queue extrêmement puissante, une peau très résistante et une façon similaire de se déplacer, en rampant ou grâce à leurs pattes.

Le fait que les crocodiles n'aient pas évolué physiquement pendant une si longue période est extrêmement peu commun, surtout face à la si grande diversité que l'on peut observer parmi les animaux d'aujourd'hui. Actuellement, il n'existe plus que vingt-cinq espèces de crocodiles. Mises à part quelques variations dans la forme de leur crâne, toutes se ressemblent grandement. Pourtant, en observant des fossiles de crocodiles, on remarque qu'ils étaient autrefois bien plus divers. Certains pouvaient courir vite, d'autres nageaient dans l'océan, et d'autres encore étaient fouisseurs ou même bipèdes, par exemple.

La théorie des équilibres ponctués

Grâce à leur récente recherche, les scientifiques ont finalement découvert que la majorité des espèces de crocodiles encore existantes à ce jour n'évoluent que très lentement. Les experts expliquent cela par la théorie des équilibres ponctués. Selon celle-ci, lorsque des organismes atteignent un état optimal, ils n'évoluent pas, jusqu'à ce que l'environnement les force à s'adapter à de nouvelles conditions. S'il n'est toujours pas très clair de savoir pourquoi certains animaux suivent ce modèle tandis que d'autres évoluent sans cesse, quelques facteurs pourraient toutefois permettre d'expliquer le phénomène.

Tout d'abord, rappelons que les crocodiliens modernes ne sont pas capables de contrôler la température de leur corps. Ils sont donc davantage sensibles aux variations du climat que d'autres animaux, comme les mammifères ou les oiseaux, par exemple. Toutefois, les crocodiliens sont capables de survivre sans manger pendant de très longues périodes, ce qui leur permet de faire particulièrement preuve de résistance.

L'évolution des crocodiles a probablement été due à un changement notable de leur environnement auquel ils ont été contraints de s'adapter, comme une variation importante de la température. Cela pourrait notamment expliquer la disparition de certaines espèces de crocodiles fossilisés.

Newsletters

Comment les industriels innovent pour réduire leur production de plastique

Comment les industriels innovent pour réduire leur production de plastique

Écoconception, logistique, recherche et développement: diminuer la pollution par le plastique passe avant tout par la limitation de sa production et de son utilisation.

2050, nos villes immergées?

2050, nos villes immergées?

D'ici à 2050, les côtes telles qu'on les connaît n'existeront peut-être plus. D'après le dernier rapport du Giec, Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, si les émissions de gaz à effet de serre sont modérées, le littoral...

Où va-t-on si on entre dans un trou noir?

Où va-t-on si on entre dans un trou noir?

Et que devient-on?

Newsletters