Monde

Neil Armstrong marche sur Obama

Temps de lecture : 2 min

Le premier homme à avoir marché sur la Lune s'attaque à la politique spatiale de Barack Obama. Dans une lettre co-signée par Gene Cernan, le dernier homme sur la Lune, et Jim Lovell, commandant d'Apollo 13, Neil Armstrong reproche au Président des Etats-Unis de placer le programme spatial américain sur une «longue pente vers la médiocrité».

Pour réduire les dépenses de la NASA, Barack Obama a mis fin au projet Constellation qui devait permettre aux Américains de reposer le pied sur la Lune d'ici 2020 et, de là, partir à la conquête de Mars pour 2030, explique le Times Online.

Au final, nous aurons jeté par les fenêtres les dix milliards de dollars déjà investi dans Constellation et, tout aussi important, nous perdrons de nombreuses années pour revenir au niveau actuel.

[Lire l'article sur Times Online]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à [email protected] slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo de une: Nasa, geekmom via Flickr CC License by

Newsletters

En Afghanistan, certains vendent leur rein pour se nourrir

En Afghanistan, certains vendent leur rein pour se nourrir

Les Afghans affamés vendent leurs organes et leurs filles pour tenter de survivre.

Pécresse a-t-elle raison de qualifier Macron de «fédéraliste»?

Pécresse a-t-elle raison de qualifier Macron de «fédéraliste»?

Au-delà de la dimension insultante que revêt ce terme en France, la question se pose.

Poutine accentue sa guerre contre Google

Poutine accentue sa guerre contre Google

Le Kremlin reproche aux géants américains de la tech de faire de l'«ingérence électorale».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio