Monde

Neil Armstrong marche sur Obama

Temps de lecture : 2 min

Le premier homme à avoir marché sur la Lune s'attaque à la politique spatiale de Barack Obama. Dans une lettre co-signée par Gene Cernan, le dernier homme sur la Lune, et Jim Lovell, commandant d'Apollo 13, Neil Armstrong reproche au Président des Etats-Unis de placer le programme spatial américain sur une «longue pente vers la médiocrité».

Pour réduire les dépenses de la NASA, Barack Obama a mis fin au projet Constellation qui devait permettre aux Américains de reposer le pied sur la Lune d'ici 2020 et, de là, partir à la conquête de Mars pour 2030, explique le Times Online.

Au final, nous aurons jeté par les fenêtres les dix milliards de dollars déjà investi dans Constellation et, tout aussi important, nous perdrons de nombreuses années pour revenir au niveau actuel.

[Lire l'article sur Times Online]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à [email protected] slate.fr

Photo de une: Nasa, geekmom via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

Los Angeles, cité de la jeunesse LGBT+ rejetée

Los Angeles, cité de la jeunesse LGBT+ rejetée

Dans la ville aux 58.000 SDF, d’autres chiffres donnent le tournis: 6.000 seraient issus de la communauté LGBT+. En première ligne de cette population doublement marginalisée, les jeunes.

Privé de «Davos du désert»

Privé de «Davos du désert»

La Hongrie gère la crise du logement en envoyant ses SDF en prison

La Hongrie gère la crise du logement en envoyant ses SDF en prison

Vivre dans la rue est désormais un délit passible de prison ferme dans l’ensemble du pays.

Newsletters