France

Une sexagénaire «démolie» par Koh-Lanta

Slate.fr, mis à jour le 14.04.2010 à 15 h 11

C'était une première: lors de l'édition 2009 de Koh-Lanta, une candidate avait demandé à être entièrement coupée au montage. La participante avait perdu lors de la très cruelle première épreuve, qui élimine deux aventuriers réduits à faire l'aller-retour Paris-Philippines. Les téléspectateurs n'avaient jamais vu sa tête. «Il y avait le cinquième Beatles. Il y a aura désormais la mystérieuse 18e candidate de Koh-Lanta, écrivait alors Télé Loisirs.

Le cinquième Beatles de la télé-réalité s'est dévoilée mercredi 14 avril dans les colonnes du quotidien L'Indépendant. Joëlle, institutrice et intervenante en sport à la retraite, a 63 ans et se dit «démolie» par l'émission. Elle estime être tombée dans un «traquenard» et avoir été «trompée, humiliée, déconsidérée».

Après une arrivée chaotique aux Philippines («des candidats malades qui se marchaient dessus pour vomir par-dessus bord») et un jeûne de 24 heures, Joëlle raconte à L'Indépendant toute sa déception d'avoir perdu la première épreuve, celle qui n'était pas prévue au programme et renvoie deux personnes à Paris.

J'étais en larmes. Epuisée. Vous imaginez. L'effondrement. Toute cette préparation de 5 mois. Ma famille derrière moi. Mon objectif n'était pas de gagner mais d'être éliminée à la régulière après la répartition des couleurs au moins. J'ai été exclue avant que le jeu ne débute. C'est le non vécu que je n'accepte pas.

Le calvaire de Joëlle ne s'arrête pas là. D'après la sexagénaire, après deux nuits d'isolement sur une île, elle revient dans le jeu dans une ultime épreuve pour remplacer une candidate blessée. Mais là encore, c'est l'échec. Le retour en France s'accompagne d'une grosse dépression:

J'ai été sacrifiée. On m'a manipulée. Des conditions comme ça pour le Koh Lanta des héros d'accord, Fear Factor aussi, mais pas pour le Koh Lanta des anonymes. J'étais inconsolable. Quand je suis rentrée à Pollestres, je ne pouvais pas expliquer à mes proches, c'était trop dur et je crois que je n'en parlerai vraiment jamais. C'est destructeur. Inhumain. On ne sélectionne pas quelqu'un de mon âge pour le briser avant qu'il n'ait rien pu prouver.

Après de longues négociations avec la production, son image ne sera finalement pas diffusée. La voix-off du présentateur Denis Brogniart dira sobrement: «Pour des raisons qui lui appartiennent, cette candidate n’a pas souhaité montrer son visage.»

[Lire l'article de L'Indépendant]

Sur le même sujet, à lire aussi sur Slate: Koh-Lanta, la télé-réalité en circuit fermé

Photo de une: © TF1

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte