Boire & manger / Santé

Cinq conseils pour rester sobre en janvier

Temps de lecture : 2 min

Si vous n'avez pas encore foiré votre «Dry January», ce spécialiste de la dépendance à l'alcool va vous aider à le tenir jusqu'au bout.

En 2020, 4 millions d'individus prenaient officiellement part au défi du «Dry January» à travers le monde. | radovan via Unsplash
En 2020, 4 millions d'individus prenaient officiellement part au défi du «Dry January» à travers le monde. | radovan via Unsplash

Après les fêtes de fin d'année pendant lesquelles l'alcool coule souvent à flot, de plus en plus de personnes décident de relever le défi du «Dry January», qui consiste à ne pas boire une goutte d'alcool pendant tout le mois de janvier. Originaire du Royaume-Uni, ce challenge a débuté en 2013 avec 4.000 participants. En 2020, 4 millions d'individus prenaient officiellement part au défi à travers le monde. James Swanwick, coach de santé spécialiste de la dépendance à l'alcool, donne cinq conseils pour réussir à rester sobre en janvier.

La première suggestion de l'expert peut paraître étrange: «Cessez d'essayer d'arrêter de boire.» En effet, il est plus difficile de respecter une règle qui interdit quelque chose, plutôt qu'une autre qui incite à accomplir une action précise. Ainsi, au lieu d'affirmer «je ne boirai pas d'alcool ce soir», il est préférable de dire «je ne boirai que de l'eau pétillante ce soir».

James Swanwick conseille ensuite de cacher tout ce qui, chez nous, pourrait nous faire penser à l'alcool. Jetez ou rangez dans des placards hors de portée vos bouteilles de vin et de bière qui traînent dans votre frigo. Pensez à vous débarrasser, le temps de votre abstinence, de votre tire-bouchon et de vos verres à vin dont la vue pourrait vous tenter. À la place, placez dans votre réfrigérateur des bouteilles d'eau ou de votre boisson non alcoolisée préférée. L'expert suggère aussi de vous occuper d'une plante le temps de votre abstinence, qui deviendra un symbole de votre propre corps. Plus vous prendrez soin de cette plante, plus vous ferez également attention à votre corps.

Le troisième conseil concerne votre façon de parler aux autres du défi que vous vous fixez. Restez confiant lorsque quelqu'un vous propose un verre d'alcool et expliquez avec assurance que vous préférez ne pas boire en ce moment.

Le stress augmente l'envie de boire

Jame Swanwick rappelle que le stress augmente souvent l'envie de boire de l'alcool. Il est donc important d'essayer de se rapprocher d'un état de calme et de paix intérieure lors de votre «Dry January». L'expert propose d'écrire quotidiennement vingt choses dont vous êtes reconnaissant. De plus, faire du sport régulièrement serait un bon moyen pour réduire votre désir d'alcool.

Enfin, le coach de santé incite celles et ceux qui se lanceront dans le défi du «Dry January», ou qui plus généralement souhaitent diminuer leur consommation d'alcool, de s'entourer de personnes qui partagent le même objectif. À plusieurs, il deviendra plus facile de l'atteindre.

Newsletters

Faire vieillir un vin ne le rend pas forcément meilleur

Faire vieillir un vin ne le rend pas forcément meilleur

Quatre-vingt-dix-neuf pour cent de la production mondiale de cette boisson est destinée à être consommée dans les cinq années qui suivent sa production.

Le livre de recettes de Jean-François Piège, un indispensable pour les cuisiniers pros ou amateurs

Le livre de recettes de Jean-François Piège, un indispensable pour les cuisiniers pros ou amateurs

Cette encyclopédie culinaire regroupe l'essentiel de la gastronomie française.

Mieux vaut éviter d'acheter des fruits et légumes prédécoupés

Mieux vaut éviter d'acheter des fruits et légumes prédécoupés

Même s'ils peuvent être pratiques, ils présentent de nombreux points négatifs.

Newsletters