Monde

Pakistan: un homme déguisé en loup-garou terrifie les passants le soir du nouvel an

Temps de lecture : 2 min

L'individu a finalement été arrêté.

Une rue de Peshawar, au Pakistan, le 29 octobre 2020. | Abdul Majeed / AFP

 
Une rue de Peshawar, au Pakistan, le 29 octobre 2020. | Abdul Majeed / AFP  

Voilà une drôle de façon de fêter le Nouvel An. Un homme qui portait un masque de loup-garou a été arrêté pour avoir parcouru la ville de Peshawar, au Nord du Pakistan, en effrayant les passant·es le soir du 31 décembre.

À cheval sur sa moto, masque sur le visage, l'homme a circulé dans les rues de la ville en rugissant, ce qui a notamment fait peur à plusieurs enfants, rapporte The Indian Express.

Face au désordre provoqué par la blague, la police a dû intervenir. Une fois intercepté, le Pakistanais a cherché à justifier son geste, expliquant que, conformément aux mesures sanitaires actuelles pour enrayer la propagation du Covid-19, il portait bel et bien un masque -avec quelques poils en plus. Un argumentaire qui n'a visiblement pas convaincu les forces de l'ordre: l'homme a été arrêté, puis placé en détention provisoire.

Twitter s'amuse

Lors de son arrestation, deux policiers n'ont pas manqué de se prendre en photo avec l'homme déguisé, chaînes autour des poignets. Il faut dire qu'au cours de leur carrière, ils n'arrêteront sûrement pas beaucoup de «loups-garous».

La photo a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et, sur twitter, certain·es se sont amusé·es de cette situation complètement ubuesque.

Beaucoup ont notamment souligné que l'homme portait en fait le meilleur équipement contre le Covid-19: un masque qui, en plus de protéger contre le virus, fait également fuir les gens. Une «arme infaillible pour lutter contre Covid-19», ajoute Surya sur twitter.

D'autres ont notamment remarqué que le policier à gauche sur la photographie ne portait, contrairement à l'homme arrêté, pas de masque. L'accusé serait ainsi «moins effrayant que le policier qui ne porte pas de masque» pour un internaute.

Newsletters

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Depuis le référendum de 2016, les extrapolations quant à une possible extension ou généralisation d'un euroscepticisme flirtant avec le séparatisme ont été nombreuses... et dénuées de fondement.

Pourquoi il y a si peu de noms de famille différents en Chine

Pourquoi il y a si peu de noms de famille différents en Chine

1,39 milliard de personnes et seulement une centaine de noms de famille.

La NRA quitte l'État de New York en prétextant la faillite pour éviter des poursuites judiciaires

La NRA quitte l'État de New York en prétextant la faillite pour éviter des poursuites judiciaires

Le lobby pro-armes américain veut quitter New York pour le Texas.

Newsletters