Monde

Le tueur en série le plus meurtrier de l'histoire des États-Unis vient de mourir

Temps de lecture : 2 min

Samuel Little a revendiqué quatre-vingt-treize meurtres, mais pourrait bien en avoir commis davantage.

Le 8 décembre 2018, à Los Angeles, ce mémorial était dédié aux victimes afro-américaines de tueurs en série (dont Samuel Little). | Mark Ralston / AFP
Le 8 décembre 2018, à Los Angeles, ce mémorial était dédié aux victimes afro-américaines de tueurs en série (dont Samuel Little). | Mark Ralston / AFP

Il était surnommé le «Grim Sleeper», ou sombre dormeur. Samuel Little est mort mercredi dans le comté de Los Angeles, où il était incarcéré depuis 2014. Il avait 80 ans. Considéré comme le tueur en série le plus prolifique de l'histoire des États-Unis, cet homme a avoué avoir tué quatre-vingt-treize personnes, la plupart étant des femmes isolées issues de minorités ethniques.

Le Washington Post raconte que si l'homme n'a été condamné en 2014 que pour le meurtre de trois femmes, il a reconnu avoir commis des dizaines d'autres crimes entre 1970 et 2005. Selon le FBI, il est certain que Samuel Little a tué au moins une cinquantaine de personnes au cours de son existence, le bilan étant certainement au moins aussi lourd que ce que lui-même affirme.

Si l'arrestation et la condamnation de Samuel Little sont survenues si tard, c'est parce que la plupart des morts qui lui sont imputées ont d'abord été classées comme accidentelles, ou considérées comme dues à une cause indéterminée. En réalité, cet ancien boxeur frappait et étranglait ses victimes.

Le fait que celles-ci soient principalement issues de minorités et qu'elles appartiennent pour la plupart à des classes défavorisées pourrait expliquer pourquoi de si nombreux dossiers sont passés à travers les mailles du filet pendant toutes ces années.

Des portraits-robots des victimes

C'est en 2012 que la police a mis la main sur Little, qui résidait alors dans un centre pour SDF situé dans le Kentucky, pour une simple histoire de stupéfiants. L'ADN de l'homme a alors permis d'établir qu'il était le coupable de trois homicides non résolus, commis entre 1987 et 1989. Ce sont ces trois crimes qui lui ont valu d'être triplement condamné à perpétuité, sans possibilité de remise de peine.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Sur le site du FBI, il est possible de visionner plusieurs vidéos dans lesquelles Samuel Little fait ses aveux avec autant de précision que de décontraction. Le tueur a même fourni aux autorités des portraits de certaines de ses victimes dans les cas où le lien n'avait pas encore été fait entre le crime avoué et l'identité de la victime.

Newsletters

Kamala Harris, l'avenir de l'Amérique?

Kamala Harris, l'avenir de l'Amérique?

La vice-présidente des États-Unis semble en bonne voie pour devenir la candidate du Parti démocrate en 2024, mais il lui faudra réconcilier les franges progressistes et conservatrices.

Un an de présidence Biden: l'heure du bilan

Un an de présidence Biden: l'heure du bilan

Économie, social, international, sanitaire... Qu'a accompli le président américain 365 jours après son investiture?

Trente ans après sa dissolution, l'URSS est-elle en train de se reconstituer en Asie centrale?

Trente ans après sa dissolution, l'URSS est-elle en train de se reconstituer en Asie centrale?

L'envoi de 3.000 soldats de l'OTSC pour soutenir le régime du président Tokaïev au Kazakhstan laisse deviner les objectifs stratégiques de Vladimir Poutine.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio