Société

Comment traiter l'angoisse de la séparation de votre animal

Temps de lecture : 2 min

Lori Teller, professeure et vétérinaire, explique comment apaiser l'anxiété de son chien ou de son chat.

Si vous traitez la séparation comme un acte anodin, votre animal finira par faire de même. | Ryan Stone via Unsplash
Si vous traitez la séparation comme un acte anodin, votre animal finira par faire de même. | Ryan Stone via Unsplash

Après des mois de télétravail, les animaux de compagnie se sont habitués à la présence de leurs propriétaires. En 2021, certaines personnes espèrent toutefois retrouver une vie plus normale, en retournant notamment plus régulièrement au bureau. Une nouvelle que les animaux domestiques, lorsqu'ils souffrent d'un trouble d'angoisse de la séparation, peuvent accueillir difficilement. Lori Teller, professeure et vétérinaire, explique comment apaiser l'anxiété de son animal.

Lorsque les chiens et les chats éprouvent une angoisse de la séparation, ils peuvent se mettre à aboyer et à miauler de façon excessive, à gémir et à se toiletter plus qu'habituellement, ou même à uriner ou à déféquer dans votre logement. Tout d'abord, il est important de comprendre que le problème ne vient pas de vous, mais bien de votre animal, qui exprime un sentiment d'extrême détresse, rappelle l'experte.

Ainsi, rien ne sert de punir votre animal lorsque vous rentrez chez vous et retrouvez votre appartement en désordre. En effet, celui-ci ne comprendra pas que sa punition est liée à une action qu'il a commise plusieurs heures, ou même quelques minutes auparavant. La punition ne fera qu'exacerber son sentiment de stress et d'anxiété. Attention néanmoins à ne pas tomber dans une attitude complètement inverse, en donnant un surplus d'affection à votre animal à chaque fois que vous le retrouvez. Cela ne fera qu'accentuer son problème d'anxiété.

Traiter la séparation comme un acte anodin

Le but est plutôt de parvenir à instaurer une relation équilibrée entre votre animal et vous-même. Pour cela, faites-lui faire de l'exercice et stimulez-le intellectuellement. Si vous avez un chien, vous pourriez par exemple faire une longue balade ensemble, peu avant de sortir sans lui. Ses taux d'endorphine étant plus élevés après une promenade, votre chien se sentira moins stressé après votre départ.

Afin de traiter le trouble de l'angoisse de la séparation dont souffre votre animal, Lori Teller suggère d'adopter de nouvelles attitudes, dans l'espoir que votre absence ne soit plus considérée comme un drame pour votre animal. Par exemple, ne surréagissez pas à chaque fois que vous le quittez ou le retrouvez. Si vous traitez la séparation comme un acte anodin, votre animal finira par faire de même. De plus, essayez de repérer quand il commence à montrer des signes d'anxiété. Si votre animal s'agite lorsque vous mettez vos chaussures, tâchez alors de les mettre en avance. Tentez également de vous absenter pendant de courts moments, pour habituer progressivement votre animal à être seul.

Lorsque vous n'êtes pas chez vous, laissez quelques jouets sortis pour que votre animal ne s'ennuie pas. Vous pouvez aussi disposer l'un de vos vêtements en évidence sur votre lit ou votre canapé, afin qu'il sente du réconfort lorsqu'il s'en approche. Enfin, si rien ne calme votre animal, consultez votre vétérinaire qui saura vous guider et vous aider.

Newsletters

Après avoir emménagé chez leurs parents pendant la pandémie, ces adultes font le bilan

Après avoir emménagé chez leurs parents pendant la pandémie, ces adultes font le bilan

Leurs fortunes furent diverses.

Le Covid a-t-il mis fin aux grosses fêtes de mariage?

Le Covid a-t-il mis fin aux grosses fêtes de mariage?

On va enfin cesser d'inviter ces cousins et cousines dont on se fiche bien.

L'art et la manière de vivre des Roms

L'art et la manière de vivre des Roms

Dans la pensée rom, rien n'est plus important que la liberté d'aller et venir.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio