Monde

Noël apporte le Covid-19 dans une maison de retraite, bilan: dix-huit morts

Temps de lecture : 2 min

Plus de 150 personnes de l'établissement belge ont été infectées à la suite de la visite d'un faux Saint-Nicolas.

Un homme habillé en Père Noël dans les rues de New York, le 24 décembre 2020. | Kena Betancur / AFP
Un homme habillé en Père Noël dans les rues de New York, le 24 décembre 2020. | Kena Betancur / AFP

La maison de repos Hemelrijck, près d'Anvers en Belgique, voulait apporter à ses pensionnaires un peu de la magie de Noël. Elle leur a finalement apporté le Covid-19. Début décembre, la direction de l'établissement a décidé d'organiser la visite d'un faux Saint-Nicolas à l'occasion des festivités hivernales. Distributions de cadeaux et rires étaient au rendez-vous, avant qu'un détail ne vienne gâcher la fête: l'homme caché sous le déguisement a été rapidement testé positif au virus après sa visite.

Si le faux Saint-Nicolas était bien masqué lors de l'événement, il semblerait que tous les pensionnaires ne l'étaient pas. Quelques jours seulement après sa visite, des premiers cas de personnes contaminées ont commencé à apparaître, avant de s'enchaîner rapidement.

Aujourd'hui, le bilan est lourd dans la maison de repos Hemelrijck: dix-huit personnes sont décédées à cause du virus, rapporte le Brussels Times. Au total, 121 résident·es et 36 membres du personnel ont été infecté·es.

Désormais, les autorités veulent savoir si c'est bien la visite de l'homme à la barbe blanche et au ventre rond qui a déclenché ce cluster. Un laboratoire est actuellement en train de remonter la source de ces infections.

Un cas similaire aux États-Unis

Dans des proportions moindres, et surtout sans mort à déplorer pour l'instant, une parade de Noël aux États-Unis a elle aussi été source de transmission du Covid-19.

Lors d'un défilé dans l'État de Géorgie, le père Noël était cette fois-ci accompagné de la mère Noël. Le couple déguisé s'est révélé être positif au virus seulement deux jours après l'événement.

Le mal était déjà fait. Les cinquante enfants présents pour la parade ont eu le temps de prendre des photos à côté des deux contaminés, sans se préoccuper du virus. La joyeuse troupe a ainsi été contrainte de s'isoler deux semaines après l'événement. Confinés, ces enfants auront eu tout le temps d'attendre le passage du vrai père Noël.

Newsletters

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Dernière ligne droite avant l'investiture de Joe Biden, ce 20 janvier, à Washington. Une investiture à laquelle Donald Trump, en bon perdant, ne se rendra pas. Le 45e président des États-Unis a enfin admis sa défaite, dans les mots et dans les...

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

Au temple d'Uluwatu, les macaques ont mis au point un système de troc pour que les touristes leur donnent à manger.

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Parce que le service de sécurité chargé d'assurer la protection d'Ivanka Trump n'avait pas accès à ses toilettes, les contribuables américains ont déboursé 3.000 dollars par mois pour que les agents puissent se soulager.

Newsletters