France

Mon voisin est un (faux?) dealer

Slate.fr, mis à jour le 13.04.2010 à 16 h 31

cite

cite

Larsen se défend. Il faut dire que la programmation, le 29 mars, du reportage racoleur de l'émission «Haute Définition» de TF1 sur le trafic de drogue à Tremblay-en-France et la descente de police dans la même cité la matinée précédant la diffusion, ont mis le rappeur dans une position délicate. L'emballement médiatico-policier alors suscité avait amené à s'interroger sur la collaboration ou non des journalistes avec les enquêteurs pour leur permettre une saisie d'une telle importance.

L'ex-rappeur, originaire de Tremblay-en-France, s'explique, dans une interview au Bondyblog, sur sa participation à «Mon voisin est un dealer» qui avait permis à l'équipe de tournage de s'introduire plus facilement dans la cité. Une collaboration qui aurait semble-t-il, rapidement pris une tournure différente de ce que la production de TF1 lui avait exposé :

C'est vrai que je me suis fait avoir. Je leur ai fait confiance pour le montage. J'ai demandé de flouter les bâtiments pour qu'on ne puisse pas reconnaître l'endroit, ça n'a pas été fait. (...)Voyant que les gens ne parlaient pas trop, notamment les jeunes, TF1 a monté un scénario qui n'avait rien à voir avec ce qui était convenu au départ.

Info ou intox pour décrédibiliser TF1, Larsen accuse la production d'avoir truqué le reportage:

Il y a une chose que les gens doivent savoir: les «dealers» qui apparaissent dans ce reportage sont bidons, excepté un. (...) Je n'étais pas complètement bête pour prendre le risque de présenter des vrais dealers à TF1!

[Lire les articles sur Bondyblog ici et , celui d'Ecrans ]

À LIRE ÉGALEMENT SUR SLATE.FR: Ni flics, ni indics: journalistes

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: capture d'écran du reportage/Arrêtsurimages

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte