Sciences

Un chien ressent du stress quand on lui crie dessus

Temps de lecture : 2 min

Les techniques de dressage basées sur le renforcement négatif, comme crier ou punir, auraient des effets néfastes sur la santé mentale de l'animal.

Crier sur votre chien pourrait avoir des effets négatifs sur son bien-être. | Reed Shepherd via Unsplash
Crier sur votre chien pourrait avoir des effets négatifs sur son bien-être. | Reed Shepherd via Unsplash

Votre chien peut parfois vous rendre dingue, sans même le faire exprès. Mais à l'inverse de votre envie quasi irrépressible de lui donner une bonne leçon, une nouvelle étude suggère qu'il ne faudrait pourtant jamais lever la voix sur son chien ou le punir pour son comportement.

Selon ce travail scientifique, éduquer son chien en utilisant des techniques basées sur le renforcement négatif, en le punissant ou en utilisant la force par exemple, aurait des effets néfastes, à long terme, sur la santé mentale de l'animal. D'après l'équipe de recherche, les chiens dont l'entraînement suit les règles du renforcement négatif sont plus malheureux que ceux entraînés grâce aux règles du renforcement positif, qui s'appuie sur un système de récompenses et de mérite.

Des recherches précédentes avaient déjà mis en lumière les effets néfastes du renforcement négatif. Toutefois, celles-ci avaient souvent analysé les conséquences de ce type d'entraînement sur les chiens policiers et ceux de laboratoire. Pour la nouvelle étude, l'équipe internationale, dirigée par la biologiste Ana Catarina Vieira de Castro de l'Université de Porto, a choisi d'observer les comportements des chiens de compagnie.

L'impact du stress sur le bien-être des chiens

Les animaux choisis venaient de sept écoles de dressage de Porto. Quarante-deux chiens avaient été élevés dans trois écoles différentes, qui utilisent toutes un système de récompense pour dresser les bêtes qui leur sont confiées. Cinquante autres chiens venaient quant à eux de quatre écoles où les maîtres utilisent les règles du renforcement négatif pour se faire obéir. Deux de ces écoles appliquaient des règles particulièrement sévères.

Le but de l'étude était d'évaluer les effets des différentes méthodes de dressage sur le bien-être des chiens, pendant l'entraînement et après. Ainsi, les chiens ont été filmés pendant les sessions de dressage et des échantillons de leur salive ont été collectés après l'entraînement.

Les vidéos ont servi à déterminer la fréquence à laquelle les animaux montraient des signes de stress, en se léchant les babines ou en bâillant par exemple, et s'ils paraissaient crispés ou détendus. Les échantillons de salive ont quant à eux été analysés pour estimer la concentration de cortisol, l'une des principales hormones du stress.

Comme les scientifiques l'avaient préalablement prédit, les chiens qui avaient reçu une éducation plus sévère semblaient davantage stressés pendant les séances de dressage. De plus, leur salive présentait des niveaux de cortisol bien plus élevés que lorsqu'ils étaient au repos. Au contraire, les chiens dont l'éducation avait été faite au sein de centres de dressage suivant les règles du renforcement positif étaient bien moins stressés. Selon l'équipe de recherche, les chiens pourraient souffrir d'effets à long terme dus au stress ressenti pendant les entraînements. Ils seraient notamment moins confiants et probablement moins performants.

Newsletters

«Où suis-je?» de Bruno Latour, un conte pour mordre sur nos habitudes de pensée

«Où suis-je?» de Bruno Latour, un conte pour mordre sur nos habitudes de pensée

Le nouveau livre du philosophe poursuit sa réflexion pour répondre à l'état climatique actuel, à la fois aggravé et éclairé par la pandémie.

Tout ce que l'on sait de la vie sexuelle des Néandertaliens

Tout ce que l'on sait de la vie sexuelle des Néandertaliens

Il y a des milliers d'années, les hommes et femmes de la Préhistoire avaient une vie sexuelle. Logique, sinon nous ne serions pas ici pour en parler.

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

Au temple d'Uluwatu, les macaques ont mis au point un système de troc pour que les touristes leur donnent à manger.

Newsletters