Monde

Comment les centres commerciaux comptent protéger leur père Noël

Temps de lecture : 3 min

Les grands magasins rivalisent d'imagination pour permettre aux enfants de rencontrer ce vieux barbu malgré la menace du Covid-19.

Ceci n'est pas une photo extraite de «Bad Santa», de Terry Zwigoff. | Brian Smith via Flickr CC License by

Comme chaque année, le père Noël posera temporairement ses rennes devant les centres commerciaux afin d'y rencontrer les enfants qui souhaiteront lui dire quelques mots ou faire une photo avec lui. Mais en cette année de Covid-19, tout sera évidemment plus compliqué: de masques en vitres plexiglas, ce cher monsieur Noël sera équipé de façon à se protéger... et à protéger les enfants pour lesquels il trime toute l'année.

Avec près de 300.000 décès enregistrés, les États-Unis n'ont aucun intérêt à prendre le Noël sauce coronavirus à la légère. Comme le relate le site de la BBC, les dirigeant·es des grands magasins font en tout cas preuve du plus grand sérieux afin de perpétuer les traditions tout en protégeant leurs employé·es et leur clientèle.

Dans les magasins Bass Pro Shops, qui distribuent des articles de pêche et de chasse, on a par exemple installé le Magic Santa Shield, c'est-à-dire le bouclier magique du père Noël. Cet hygiaphone géant, garanti sans reflet, permet aux enfants et à leurs familles de s'adresser directement à leur hôte, situé de l'autre côté de la vitre, puis d'immortaliser ce moment avec le meilleur rendu possible.

Des systèmes de réservation seront mis en place pour éviter les files d'attente, la température des visiteurs et visiteuses sera prise à l'entrée, et une désinfection systématique de la vitre sera réalisée après chaque rencontre.

À Atlanta, Rick Rosenthal a fondé une école professionnelle de pères Noël, la Northern Lights Santa Academy. Pour lui, ces mesures sanitaires n'affecteront pas la magie de la tradition. «Quand vous vous trouvez avec le père Noël, vous oubliez les masques et le plexiglas», affirme celui que les États-Unis connaissent sous le nom de Santa Rick. «L'imagination, l'espoir et l'inspiration sont juste tellement intenses...»

Santa Rick garde la tête sur les épaules, rappelant que la plupart des pères Noël «ont plus de 65 ans et une vingtaine de kilos en trop», deux raisons de les considérer comme des personnes à risque. «Cela veut aussi dire qu'ils peuvent aussi avoir de la tension, des maladies du cœur, du diabète, des problèmes pulmonaires...»

Selon la BBC, certains centres commerciaux ont anticipé en réfléchissant dès cet été à la meilleure façon d'assurer le spectacle auprès des enfants sans compromettre la santé de qui que ce soit. La chaîne immobilière Brooklyn Properties, qui en possède 130, a développé plusieurs stratégies en fonction des magasins. Dans certains lieux, le père Noël sera maintenu à distance de ses visiteurs et visiteuses grâce à une barrière constituée de faux cadeaux géants.

Dans d'autres emplacements, le père Noël sera installé au fond d'un traîneau à impériale (comme les autobus, oui) derrière une paroi en plexiglas. La perspective permettra d'obtenir une photo donnant l'impression que les enfants se sont réellement envolés avec le traineau. On demande tout de même à voir le résultat.

Père Noël en visio

À Norwalk, dans le Connecticut, le père Noël sera carrément placé dans une sphère de plexiglas, décorée de façon à ressembler à une gigantesque boule à neige. Cet équipement de protection a été conçu par une ancienne institutrice, Kathryn Burgess, qui a également écrit un livre pour enfants expliquant pourquoi, en 2020, le père Noël restera coincé dans sa boule géante.

Le livre de Kathryn Burgess | Atlantic Publishing Group

Chez Macy's, on a opté pour une solution bien différente. La chaîne de magasins new-yorkais, qui propose des rencontres avec le père Noël depuis 1861, innove cette année avec une expérience en ligne permettant aux enfants de visiter à distance l'atelier des elfes, puis de pouvoir lire leur liste de cadeaux au père Noël.

Brookfield propose le même genre de services, qu'il fait grassement payer (25 dollars, soit un peu plus de 20 euros), mais qui permet aux familles de commander un père Noël qui leur corresponde le mieux. Celui-ci peut par exemple être afro-américain, ou parler la langue des signes.

Les solutions pouvant permettre de s'entretenir avec le père Noël sans risque sont nombreuses et parfois très imaginatives. On rappelle aussi que les parents du monde entier peuvent également demander à un proche de déguiser sa voix et de passer un simple coup de téléphone aux enfants, ce qui fonctionne généralement très bien et ne nécessite ni de débourser le moindre euro, ni de mettre en danger la santé de quiconque.

Newsletters

Un randonneur perdu au Colorado ignore les appels des sauveteurs car c'est un numéro inconnu

Un randonneur perdu au Colorado ignore les appels des sauveteurs car c'est un numéro inconnu

Les équipes de recherche ont tenté de le retrouver pendant toute la nuit.

Alliance

Alliance

Un ours attaque un cycliste en Alaska, l'homme refuse de lui tirer dessus

Un ours attaque un cycliste en Alaska, l'homme refuse de lui tirer dessus

L'homme était muni d'une arme à feu au moment des faits, mais n'a pas souhaité l'utiliser.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio