Monde

Les Etats-Unis n'ont plus d'«ennemis combattants»

Temps de lecture : 2 min

Les Etats-Unis suppriment la mention «combattant ennemi» de leur vocabulaire. Le communiqué publié sur le site du ministère de la Justice (DoJ) annonce qu'une nouvelle règle justifiant la détention par l'Etat de prisonniers à Guantanamo a été soumise devant un tribunal fédéral. Désormais, la détention d'un suspect de terrorisme «se basera sur les lois internationales», souligne le communiqué. Seuls resteront détenus ceux qui ont apporté un soutien important (substantial) à Al-Qaïda ou aux talibans, précise le département de la Justice. Le concept d'ennemi combattant mis en place par l'administration Bush a justifié jusqu'ici la détention illimitée de suspects à Guantanamo sans inculpation, parfois depuis sept ans. Il en resterait près de 200.

En savoir plus:

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 février 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 février 2021

Deuxième anniversaire du Hirak en Algérie, manifestations en Arménie et évolutions de la pandémie... La semaine du 20 au 26 février 2021 en images.

La course aux vaccins, une nouvelle «Guerre froide»?

La course aux vaccins, une nouvelle «Guerre froide»?

Les vaccins contre le Covid-19 sont au centre de toutes les attentions. Ils sont l'espoir auquel se raccrochent les gouvernements du monde entier pour sortir de la crise sanitaire qui nous touche depuis un an. Si leur mise au point s'est faite en...

La Chine étend son influence en vaccinant le monde à tour de bras

La Chine étend son influence en vaccinant le monde à tour de bras

Contrairement aux Occidentaux, Pékin a développé une aide médicale en faveur des pays en développement. Un geste pas vraiment désintéressé.

Newsletters