Sciences

Pourquoi les pandas géants aiment se couvrir de caca de cheval

Temps de lecture : 2 min

Une question de survie.

Ces excréments permettraient aux pandas de résister à la chute des températures. | Mohd Rasfan / AFP
Ces excréments permettraient aux pandas de résister à la chute des températures. | Mohd Rasfan / AFP

Ce n'est pas nouveau, les pandas adorent faire des roulades. Ce que l'on ignorait jusqu'ici, c'est pourquoi ils aimaient tant les faire dans le fumier de cheval. Grâce à une étude réalisée sur plus d'une décennie par des scientifiques de l'Académie chinoise des sciences, ce mystère vient d'être résolu. La réponse? Ils le font pour lutter contre le froid.

En 2007, l'un de ces scientifiques avait observé pour la première fois ce phénomène. Il était tombé nez à nez avec un panda géant qui se tartinait, visiblement avec plaisir, d'excrément de cheval. En observant ces mammifères pendant plusieurs années dans les montagnes de Qinling, en Chine, les membres de l'équipe de recherche se sont rendu compte que ce n'était pas un cas isolé. Rien qu'entre juillet 2016 et juin 2017, trente-huit cas de pandas se recouvrant allègrement de matières fécales d'équidés ont été recensés. Ils allaient jusqu'à utiliser leurs pattes pour recouvrir entièrement la moindre partie de leur fourrure, des oreilles jusqu'à la queue.

Bien que de multiples animaux soient présents dans cette région sauvage de Chine, les pandas géants semblent par ailleurs uniquement intéressés par le fumier de cheval. Et plus il est frais, mieux c'est, rapporte le New York Times.

Pour percer le mystère de cette pratique, les scientifiques ont analysé chimiquement ces excréments et ont découvert des traces de deux composants aux propriétés intéressantes. Appelés sesquiterpènes, ils permettent de garder le corps bien au chaud et protègent ainsi des basses températures.

Passer l'hiver au chaud

En appliquant cette matière sur des souris en laboratoire, les membres de l'équipe scientifique ont en effet remarqué que ces deux composés rendaient les animaux presque insensibles aux températures glaciales. Les scientifiques en ont donc déduit qu'appliqués comme un baume, ces excréments pourraient permettre aux pandas de résister à la chute des températures.

Une autre donnée vient également renforcer cette théorie: la majorité des cas de ce type de «douche de fumier» ont été observés en hiver, quand les températures étaient au plus bas dans cette région centrale de la Chine.

Par ailleurs, les deux composés qui intéressent les scientifiques ont une durée de vie assez courte, ce qui explique pourquoi les pandas ont une nette préférence pour les excréments frais.

Comme ces mammifères, les êtres humains sont aussi fascinés par les capacités des étrons –notamment ceux des pandas– et cherchent à les utiliser au quotidien. Les excréments de ces petits animaux adorables sont par exemple transformés en mouchoirs et papiers toilette par une entreprise chinoise.

Newsletters

Tourisme et vacances: comment éviter le stress hydrique?

Tourisme et vacances: comment éviter le stress hydrique?

Stations de ski ou villes balnéaires, certaines communes doivent gérer les pics de consommation d'eau liés à l'afflux saisonnier de touristes.

«Où suis-je?» de Bruno Latour, un conte pour mordre sur nos habitudes de pensée

«Où suis-je?» de Bruno Latour, un conte pour mordre sur nos habitudes de pensée

Le nouveau livre du philosophe poursuit sa réflexion pour répondre à l'état climatique actuel, à la fois aggravé et éclairé par la pandémie.

Tout ce que l'on sait de la vie sexuelle des Néandertaliens

Tout ce que l'on sait de la vie sexuelle des Néandertaliens

Il y a des milliers d'années, les hommes et femmes de la Préhistoire avaient une vie sexuelle. Logique, sinon nous ne serions pas ici pour en parler.

Newsletters