Politique

Rocard, ambassadeur bipolaire

Temps de lecture : 2 min

Michel Rocard occupera bien, et ce dès mercredi, le poste d'ambassadeur de France chargé des relations avec les Pôles. Dans une vidéo mise en ligne sur le site du Télégramme, l'ancien premier ministre socialiste assure que cette nomination n'est pas une nomination d'ouverture mais parce qu'il est «un des seuls hommes politiques qui ce soit occupé» de l'Artique, «zone de non droit et concentré de tous les problèmes de la planète». Ce combat, dit-il «je le mène en tant que socialiste au nom d'une fidélité historique».

En savoir plus:

Newsletters

Mon Europe à moi: «L'UE doit poursuivre ses efforts pour lutter contre la perte de biodiversité»

Mon Europe à moi: «L'UE doit poursuivre ses efforts pour lutter contre la perte de biodiversité»

L'Union européenne semble se focaliser sur la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Quitte à oublier la perte de biodiversité massive.

États-Unis: la fin du droit constitutionnel à l'IVG n'est sans doute qu'un début

États-Unis: la fin du droit constitutionnel à l'IVG n'est sans doute qu'un début

La majorité de la Cour suprême est venue à bout d'un combat acharné contre le droit à l'avortement. Elle ne compte pas s'arrêter là.

La semaine imaginaire de l'Assemblée nationale

La semaine imaginaire de l'Assemblée nationale

Je me trouve boudinée, comme si j'avais trois kilos de rétention d'eau, ou quatre-vingt-neuf députés en trop.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio