Santé / Monde

Comment Melbourne s’est débarrassé du Covid-19

Temps de lecture : 2 min

Pas de recette miracle mais une méthode appliquée fermement.

Novembre 2020, Melbourne, Australie | William West / AFP
Novembre 2020, Melbourne, Australie | William West / AFP

Juillet 2020, l’État de Victoria en Australie connaît sa seconde vague de Covid-19. Le gouvernement établit alors un objectif: celui de tout faire pour éradiquer complètement le virus. Fin septembre: victoire.

Début décembre 2020, cela fait plus de cinq semaines qu’aucun nouveau cas de Covid-19 n’a été rapporté. La ville de Melbourne, qui compte presque cinq millions d’habitants est libérée du Covid. Pourquoi et comment fait-elle mieux que le reste du monde?

Contexte favorable

L’Australie possède des avantages purement territoriaux: pas de frontières physiques avec d'autres pays et une densité de population assez faible. Les pics épidémiques australiens ont été bien moins impressionnants comparés à ceux de l’Europe ou des États-Unis: 700 cas quotidiens pour l'État de Victoria (6,7 millions d'habitant·es) au plus fort de l'épidémie.

Dès le début de l'épidémie, l’État fédéral australien adopte un rôle de conseiller, détaille le magazine Vox, aux États d'adapter les mesures aux contextes locaux. Une partie fait le choix de fermer ses frontières aux autres pour éviter que le virus ne circule.

Au printemps, l’Australie toute entière se confine. Rapidement après le déconfinement, l’État de Victoria connaît sa deuxième vague à l’été 2020 et choisit de confiner drastiquement sa population. Le Grattan Institute, think tank indépendant, propose une stratégie: le «Go for Zero» avec pour objectif de voir disparaître le virus à la fin du confinement.

Le rapport rédigé par des expert·es du Grattan Institute recommande un confinement de stade 4. Il est mis en place à la fin du mois de juillet. Ainsi tous les commerces non-essentiels sont fermés, un couvre-feu est appliqué, la liberté de circuler est limitée à un périmètre de cinq kilomètres et le confinement est maintenu 3 mois.

Dans sa stratégie du «Go for zero», le Grattan Institute estime que le confinement doit être strict et unique pour éviter l’effet yoyo de la courbe de contamination; la survie économique de la population en dépend. Le gouvernement accompagne donc financièrement les entreprises pour qu’elles puissent survivre.

Détails et mentalité

Rien de très novateur dans la stratégie australienne, mais un engagement dans les détails. Les tests sont pratiqués en masse, y compris des tests au hasard et sur les travailleurs et travailleuses essentielles ainsi que les scolaires. Les résultats sont véritablement obtenus en 24 heures. L’isolement est véritablement obligatoire et le traçage des cas contacts est vivement recommandé.

L’Australie a souffert au début de l’été des touristes brisant leur quarantaine et répandant le virus dans le pays. Elle fait donc le choix de se couper du monde pour endiguer l'épidémie. Les contrôles policiers sont donc renforcés et chaque personne doit se munir d’un QR code avec ses informations à scanner à l'entrée des magasins afin de retracer plus facilement les chaînes de contamination.

Une fois le virus éradiqué, les mesures sont abandonnées de manière claire: les écoles et commerces rouvrent avec des distances de sécurité, les masques restent obligatoires en intérieur et les voyageurs et voyageuses étranger·es doivent toujours observer une quarantaine.

La société australienne, en particulier dans l’État de Victoria, est moins polarisée que les États-Unis ou la France, la solidarité autour de ces mesures exceptionnelles a été plus facile à bâtir.

Newsletters

«Je n'ai pas une libido débordante, mais j'aimerais avoir des rapports deux à trois fois par semaine»

«Je n'ai pas une libido débordante, mais j'aimerais avoir des rapports deux à trois fois par semaine»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Luc, qui souffre de l'absence de désir sexuel de sa compagne.

À l'hôpital, la poésie pour soigner autrement

À l'hôpital, la poésie pour soigner autrement

Le Théâtre de la Ville et l'AP-HP ont mis en place les «consultations poétiques», destinées à offrir une parenthèse aux patients et aux soignants.

Cinq conseils pour prendre soin de vos cheveux

Cinq conseils pour prendre soin de vos cheveux

Avec la boutique en ligne MAKEUP, Slate vous explique comment apporter éclat et brillance à vos cheveux, ralentir leur chute et les préparer au mieux à affronter les températures hivernales de fin d’année.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio