Comment se faire rembourser ses frais de santé en cas de Covid-19 ?
Santé

Comment se faire rembourser ses frais de santé en cas de Covid-19 ?

Temps de lecture : 3 min
Slate.fr

De la prise de médicaments à l’hospitalisation, en France, la maladie de la COVID-19 n’est pas 100 % prise en charge par l’Assurance maladie.

La pandémie de Covid-19 qui a marqué l'année 2020 sévit toujours actuellement. Elle suscite nombre d'interrogations concernant le remboursement des frais de santé en cas de contamination. Cette crise sanitaire a imposé aux organismes de santé une réorganisation qui a par conséquent donné lieu à de nouvelles procédures médicales. Dans cette période de pandémie, la Sécurité Sociale prend en charge bon nombre de remboursements, mais que partiellement sur certains domaines. Il est essentiel alors de se munir d'une mutuelle protectrice pour optimiser les remboursements santé. Pour choisir la meilleure mutuelle, l'aide d'un comparateur de mutuelles peut s'avérer fort utile.

Les dépenses prises en charge

Le port du masque et les gels hydroalcooliques sont deux mesures barrières efficaces pour se prémunir contre le coronavirus. Toutefois, cette protection représente un coût important. Ainsi, selon Le Parisien, les dépenses liées à l'achat de ces deux produits peuvent atteindre les 228 euros mensuels pour un foyer comptant quatre personnes. Or, malgré le contexte d'urgence sanitaire, les masques et les gels hydroalcooliques ne sont pas remboursés.

L'achat de certains médicaments peut par contre être pris en charge. Il s'agit notamment du paracétamol et de ses dérivés. Ces derniers sont remboursés à hauteur de 65 % par la Sécurité Sociale à condition d’être prescrits par un médecin (sans ordonnance, ces médicaments ne sont pas remboursés). Le reste à charge est la plupart du temps couvert par les mutuelles santé.

Renforcer son immunité au moyen d'huiles essentielles ou la prise de vitamine D peut aussi aider à faire face à la Covid-19, mais également à beaucoup de maladies corrélées à l’hiver (grippe, bronchite, rhinopharyngite, gastro-entérites...). Pour savoir quelles assurances santé prennent en charge ce type de médication, vous pouvez utiliser un comparateur de mutuelle tel que MutuelleSante.fr. En optant pour une formule de mutuelle intégrant les médecines douces ou l'automédication, ce type de produits sera remboursé. Ces remboursements sont souvent exprimés en forfait annuel. Ces informations sont inscrites et détaillées sur les devis de mutuelle.

La santé mentale des Français

Isolement, lassitude, peur de tomber malade ou de perdre un proche, difficultés sociales et financières induites par le chômage partiel… Ce deuxième confinement pèse lourd sur le moral des Français, qu’ils soient contaminés par la Covid-19 ou non. Il peut être nécessaire de consulter un professionnel de santé pour évacuer son angoisse. Les garanties médecines douces des mutuelles santé prévoient un forfait annuel pour consulter un psychologue, un sophrologue, un spécialiste de l’hypnose… Ces médecines alternatives n’étant pas remboursées par la Sécurité Sociale. Certaines mutuelles prévoient aussi des consultations psychologiques à distance, gratuites pour leurs adhérents.

Le stress et l’impossibilité de faire beaucoup de sport se répercutent aussi sur le corps. Les forfaits médecines douces des complémentaires santé vous permettent aussi de consulter un ostéopathe ou de rencontrer un diététicien, voire même de bénéficier d’un coaching sportif personnalisé.

Comment les personnes contaminées sont-elles prises en charge ?

Pour toute personne cas contact ou présentant les symptômes du coronavirus, l'accès aux tests PCR est gratuit. Pour accéder rapidement au dépistage, il est vivement conseillé d'être muni d'une ordonnance pour le test. La consultation auprès d'un médecin traitant est quant à elle remboursée selon les tarifs habituels, soit au taux de 70 % sur la base d'un tarif de 25 €, les 30% restant seront pris en charge par la mutuelle.

Concernant les frais d'hospitalisation, ces derniers sont pris en charge à 80 % par l'Assurance maladie. Les 20 % qui restent à payer par votre mutuelle. Par contre, l’Assurance Maladie ne rembourse pas les frais dits « de confort », pourtant très important pour une hospitalisation la plus sereine possible: chambre individuelle, frais de la personne accompagnante ou même télévision et internet. D’où l'importance de se renseigner sur les garanties hospitalisation via un comparateur de mutuelles.

Quid du futur vaccin contre la Covid-19 ?

Bien qu'aucun vaccin anti-Covid n'ait encore été validé par toutes les autorités concernées, les récentes annonces des laboratoires Pfizer et Moderna ont apporté un vent d'optimisme. Dans son discours du 24 novembre, Emmanuel Macron a qualifié cette bonne nouvelle de « formidable lueur d’espoir » et a indiqué que la vaccination contre la Covid-19 pourrait débuter après validation des autorités sanitaires Européennes. Se pose désormais la question de la prise en charge de cet éventuel futur vaccin par les mutuelles santé. À l'instar de la grippe saisonnière, diverses compagnies d'assurances ont fait part de leur volonté de prendre totalement en charge les frais de vaccination.

Pour bénéficier des meilleurs remboursements en cas de contamination par la Covid-19, il est conseillé de consulter un comparateur de mutuelles santé. Vous découvrirez ainsi les garanties et les tarifs proposés par les différentes compagnies d'assurances. L'utilisation des comparateurs de mutuelles sont gratuits et sans engagement.

Non, 1.200 calories par jour ne suffisent pas au corps pour fonctionner

Non, 1.200 calories par jour ne suffisent pas au corps pour fonctionner

Un mythe qui a la dent dure.

Le couvre-feu à 18h: trop, c'est trop

Le couvre-feu à 18h: trop, c'est trop

Même en classe de quatrième, j'avais le droit de rentrer à la maison plus tard que ça.

Grâce au Covid, je peux enfin déprimer tranquillement

Grâce au Covid, je peux enfin déprimer tranquillement

[BLOG You Will Never Hate Alone] La dépression est devenue tendance. Quiconque n'en souffre pas est désormais considéré comme suspect.

Newsletters